• ifbbtahitimag

Principe de l'entraînement instinctif WEIDER ... Par Temoemoe VANFAU IFBB Elite Pro athlète


Temoemoe VANFAU - IFBB Elite Pro Athlete

Avez-vous jamais suivi le plan d'entraînement par groupe musculaire d'une grande championne de Bikini Fitness pour vous apercevoir que vous vous enlisez dans vos séances au lieu de progresser ?

Vous êtes vous demandée pourquoi certains programmes marchaient mieux que d'autres et pourquoi certains semblent totalement inefficaces ?

Les réponses résident peut-être davantage dans la physiologie de votre corps que dans l'application correcte du programme d'une championne. Certes, nous sommes tous constitués par les mêmes structures chimiques de base mais chaque individu a des caractéristiques différentes, comme le rapport fibres à contraction lente/fibres à contraction rapide. C'est pourquoi, la réaction physiologique à l'entraînement peut varier d'une personne à une autre. La combinaison des exercices, des séries, des répétitions et de l'intensité qui vont bien muscler le dos d'une telle ou telle championne de Bikini Fitness, ne marchera pas obligatoirement pour vous.

Le principe d'entraînement instinctif WEIDER a été élaboré pour aider les athlètes à composer un schéma de travail qui soit spécifique aux besoins particuliers de leur corps pendant l'effort. Ce principe permet de cultiver la perception du bio-feedback ou rétro-action biologique, les signaux subtils que donne le corps au cours de l'entraînement, afin de pouvoir optimiser la croissance musculaire pour qu'elle soit aussi rapide que possible.

Comme chaque paramètre de l'exercice physique et de la nutrition doit être testé individuellement, la traduction de ses signaux en un mode particulier d'entraînement peut être un processus laborieux et pénible, voire frustrant.

Ce n'est qu'en cultivant une capacité à travailler "au feeling" que vous pourrez déterminer quels exercices, programmes et autres principes d'entraînement avancé seront les plus efficaces pour vous.

En d'autres termes, vous apprenez comment stimuler le développement musculaire, empêcher le surentraînement et surtout, obtenir les résultats souhaités.

Qu'est-ce-que le principe d'entraînement instinctif WEIDER ? Que sont ces signaux de "bio-feedback" du corps ? Comment adapter ses entraînements pour optimiser la croissance musculaire ?

La rédaction de l'IFBB Tahiti Magazine a interrogé Temoemoe VANFAU athlète IFBB Elite Pro qui nous donne son analyse.

Temoemoe VANFAU avec Jerry YEUNG préparateur physique depuis 1998

Quelle est votre définition du principe WEIDER d'entraînement instinctif ?

Pour moi, cela consiste à savoir quels exercices et quels mouvements marchent le mieux pour me développer un physique de qualité. Dans mes entraînements, j'utilise différents exercices et enchaînement pendant une période déterminée, généralement six mois. Cela consiste aussi à permuter les paramètres, le temps de repos, les haltères au lieu des appareils ou des barres, les mouvements d'isolation au lieu des composés, et à évaluer comment chacun d'entre eux agit sur mon corps, je garde ce qui est efficace et je rejette ce qui ne l'est pas.

Quels indicateurs particuliers recherches tu, quand tu évalues l'efficacité d'un programme ou d'un exercice ?

Lorsque la monotonie s'installe, ce qui ne m'arrive pas souvent, je me mets à envisager de changer les choses. Mais il faut bien réfléchir, en exploitant mentalement le muscle et en ressentant les exercices que j'effectue, j'arrive à le faire une bonne idée de ce qui marche ou non.

Temoemoe, donnerais tu ce conseil même aux débutants ?

Quand j'ai commencé à m'entraîner, j'ai commis l'erreur d'essayer de me lancer dans un programme d'une professionnelle que j'avais lu dans un magazine. J'essayais tous les exercices sophistiqués sans constater le moindre résultat. Au fil du temps, j'ai compris que le bikini fitness est semblable à la culture d'un bloc de pierre, il faut commencer par construire de la masse, c'est-à-dire la matière première, et c'est ensuite qu'on peut la sculpter. Les débutantes devront s'en tenir aux exercices de base pour développer les grands groupes musculaires.

On ne devient pas une athlète de Bikini Fitness en un ou deux claquements du doigt. Fixez vous des objectifs réalistes. Il est important d'être motivée mais la bêtise n'aboutit à rien, c'est le bon sens qui fait la différence.

Est-il tout aussi important de suivre son instinct pour le régime et la préparation mentale que ça l'est pour l'entraînement ?

Il faut constamment surveiller son régime afin de le moduler. À commencer par les hydrates de carbone, les calories et les lipides, il faut savoir de quelle manière certains aliments agissent sur votre aspect physique. Faîtes le point sur votre régime toutes les deux semaines. Essayez de repérer des changements de la masse musculaire, du niveau d'énergie et de la muscularité.

Est-ce que beaucoup d'athlètes tombent dans le piège du confort d'un entraînement standardisé ?

Le Bikini Fitness ou le Bodybuilding est aussi un sport mental. Les bons pratiquants savent comment s'entraîner et modifier leur travail. Mais je crois que certains changent un peu trop. Si quelque chose marche, il faut le garder. Si vous avez de bon trapèzes mais des faiblesses au niveau du dos, ne laissez pas tomber les trapèzes parce que vous vous cherchez à améliorer vos dorsaux ! Ne faîtes pas l'erreur de croire que le changement est toujours productif.

La connaissance, c'est le pouvoir. Mais, ça ne veut pas dire que toutes les connaissances s'appliquent à vous. Si, en six mois ou en six ans, vous avez accumulé des données qui sont efficaces, pourquoi changer pour le plaisir de changer ?

Y a-t-il des moments où on ne doit pas se laisser guider par son instinct ?

Si vous vous reposez trop longtemps, vous constaterez que vous perdez peu à peu. Il faut arriver à un juste milieu. Certes, les muscles doivent récupérer mais il ne faut pas qu'ils soient frais au point de perdre tout l'acquis de la séance précédente.

En fait, je peux dire que je travaille à l'instinct. Je suis toujours en train de modifier quelque chose et je ne suis jamais un plan d'entraînement de manière stricte.

Il faut être à l'écoute de votre corps et de votre esprit. Quand on s'entraîne à "l'instinct", il faut être sensible à tout : l'alimentation, l'entraînement, les habitudes (bonnes et mauvaises). Soyez vraiment à l'écoute de votre corps, c'est là que résident toutes les réponses que vous cherchez.

* Temoemoe VANFAU est également gérante de la salle de musculation "The Gym Tahiti".

Diplômée de l'IFBB Academy Personal Fitness Trainer, préparé par Jerry YEUNG Préparateur Physique depuis 1998. Plus de détails, prendre contact au thegymtahiti@gmail.com

Recent post

  • Google+ Long Shadow
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Long Shadow

© 2015 IFBB TAHITI Mag  Fitness Network  Proudly created with www.ifbbtahiti-mag.com