• Yeung Jerry - Préparateur Physique diplômé d'Etat BEES-1 depuis 1998

Comment se défaire du tissu adipeux ?


Comment se défaire du tissu adipeux - IFBB Tahiti Magazine
Le Thermo Booster est l'ergoceutique spécifiquement destiné à améliorer le rythme métabolique, augmenter la thermogenèse et activer la lipolyse, ou élimination de tissu adipeux, et la re-synthèse de protéines.

Le tissu adipeux est le fléau de notre temps. Le problème esthétique et de santé le plus généralisé dans le monde est le surpoids. Les statistiques le montrent : les interventions de chirurgie plastique destinées à éliminer de la graisse et à modeler le corps, comme les liposuccions et réductions d'estomac dépassent nettement celles de modification faciale.

Hommes, femmes, jeunes et moins jeunes, tout le monde veut éliminer de la graisse. L'objectif est devenu collectif.

Cependant, parmi les millions de personnes qui se proposent de se défaire de ces quelques kilos de trop par l'exercice et la diète, un pourcentage très élevé baisse bientôt les bras et préfère essayer n'importe quoi d'autre, même la chirurgie qui, en plus d'être chère et risquée, n'est pas une solution définitive. On peut affirmer sans peur d'exagérer que l'obésité est la source de bien d'infortunes, dont complexes et dépressions.

Et pourtant, il n'est pas difficile de brûler du tissu adipeux, à condition de bien faire les choses. En voici les clés.




Mais avant d'examiner les clés qui vous aideront à extirper la flaccidité de votre corps, éclaircissons certains points. Considérons par exemple, comme acquis, que quand il sera question de perdre du poids, il s'agira de poids gras, non pas de celui maigre. Le premier est constitué des stocks de graisse, tandis que le second est composé de tissu musculaire qu'il ne faut jamais perdre.

Outre le fait d'être un précieux tissu noble, il nous aide à éliminer de la graisse, non pas à l'accumuler. Mais nous en reparlerons quand il sera question de l'exercice.


Pour l'instant, parlons de l'alimentation, qui est la vraie clé de la répartition corporelle. À n'en pas douter, nous sommes ce que nous mangerons et nous avons une apparence donnée et sommes capables de certaines performances, en fonction des aliments desquels nous nourrissons notre organisme.

L'alimentation est le facteur le plus déterminant de l'esthétique corporelle tant recherchée aussi bien par les hommes que par les femmes.

Pour éviter de commettre à table des erreurs lourds de conséquences, examinons ce qu'il faut et ce qu'il ne faut pas faire. En fin de compte, ce sont là les clés pour se défaire du tissu adipeux.


COMMENT SE PORTENT VOS CALCULS ?

Pour altérer votre poids de corps dans un sens ou dans l'autre, il vous suffira d'avoir recours à l'arithmétique la plus élémentaire : l'addition et la soustraction. Nous y ajouterons par le suite certains détails, mais d'abord penchons-nous sur l'essentiel, sur ce dont il faut bien tenir les rênes.

La nourriture apporte de l'énergie, que notre corps utilise pour se maintenir en vie et mener à terme toutes ses fonctions internes et activités telles que l'exercice, le travail, le sport, etc ... Quand on mange plus qu'on ne dépense, les surplus sont accumulés sous forme de graisse de réserve et nous prenons du poids gras. Par exemple, si nous dépensons 2000 calories, mais en mangeons 2200. À l'inverse, si nous mangeons moins de calories que nous n'en avons besoin - 1800, pour continuer avec l'exemple précédent - notre organisme obtiendra l'énergie nécessaire de ses propres réserves. De la graisse s'il en a ou, au besoin, du tissu musculaire.`

" Laissez-vous toujours guider par le bon sens. Évitez les changements brusques car votre corps ne répondra pas "

Ce que nous venons de voir est simple et d'une logique sans contexte. Mais cela signifie aussi que nous pouvons générer un déficit calorique non seulement en réduisant l'ingestion de calories, mais également en élevant leur dépense. Que nous consommions 200 calories de moins par jour, ou que nous en dépensions 200 de plus tout en mangeant le même nombre, cela revient au même déficit.

CE QU'IL FAUT FAIRE

Si vous êtes en surpoids, vous pourriez manger moins, mais il serait à mon avis préférable d'être plus actif, parce que nous sommes programmés par la nature pour mener à terme une énorme quantité de travail physique que la vie moderne nous empêche d'abattre.

Première règle : la guerre à l'inactivité !

Nous venons de voir que pour ce défaire des dépôts de graisse, il faut que notre corps entre en déficit calorique, c'est-à-dire qu'il dépense plus qu'il ne consomme, soit en réduisant l'ingestion de calories, soit en élevant leur dépense.

Il est toutefois préférable de faire les deux choses, mais en mettant l'accent plutôt sur la dépense que sur la réduction de nourriture. En faisant davantage d'exercice physique, vous serez plus sain, fort et endurant et votre coeur et tous vos organes en bénéficieront.

Augmentez votre séance d'exercice aérobie - celui qui brûle la plus grande quantité de graisse - jusqu'à 40 ou 50 minutes, voire faites-en deux de 30.

Une simple promenade à un rythme vif fera également l'affaire.


Défaire le tissu adipeux - IFBB Tahiti Magazine
Pour avoir un physique tonique, évitez le fast-food et les douceurs.

CE QU'IL NE FAUT PAS FAIRE

En théorie, pour éliminer de la graisse il faut tout simplement réduire les calories, comme nous venons de le voir précédemment. Cependant, une trop grande diminution est à déconseiller pour deux raisons principales, d'une part, en réduisant les calories vous réduirez les nutriments, certains essentiels et, de l'autre, cette réduction ralentira après un certain temps le rythme métabolique et il arrivera un moment où vous ne perdrez plus un seul gramme, même si vous réduisez sans arrêt l'ingestion de nourriture.

Vous aurez faim en permanence et vous mettrez en jeu et votre santé et votre projet d'élimination de graisse.


MANGEZ PLUS ... SOUVENT, AU LIEU DE MANGER MOINS

Cela a l'air paradoxal, mais il vous faudra manger très souvent et non seulement deux ou trois fois par jour. L'ingestion fréquente de nourriture vous empêchera d'avoir faim et vous permettra de maintenir stable votre niveau de glucose et d'accélérer votre rythme métabolique, lequel s'activera suite aux processus de digestion. Sans oublier que ces derniers se traduisent également par une dépense de calories. Autrement dit, la même quantité d'aliments répartie sur quatre à six repas brûlera un plus grand nombre de calories qu'en n'en faisant que deux ou trois.


LES CALORIES, TOUTES PAREILLES ?

Elles ne le sont pas. Notre corps produit de la chaleur à partir des protéines, des glucides et des graisses. Quatre calories par gramme des deux premiers et neuf de ces dernières.

Or, non seulement les aliments apportent-ils des calories sous forme de protéines, glucides et graisses, mais dans leur composition entrent beaucoup d'autres éléments, comme les vitamines et les minéraux, qui sans fournir des calories, sont d'une importance capitale.

Incorporez à votre alimentation des calories riches en nutriments, comme celles des viandes, poissons, oeufs, fruits, légumes, bref, provenant de nourriture naturelle chargée d'éléments d'une grande valeur diététique.

Au contraire, évitez les calories "vides", comme celles des produits raffinés, tels que les conserves, les viennoiseries ou les boissons alcoolisées et rafraîchissantes. Par exemple, ces dernières apportent seulement du sucre et l'alcool fournit 7 calories par gramme, presque autant que la graisse, mais sans le moindre contenu en vitamines, minéraux ou oligo-éléments.


LES MEILLEURS ALIMENTS

Aussi bien pour mincir que pour prendre du poids sec faut-il éliminer les mêmes aliments, à savoir ceux hauts en sucres , fécules et graisses parce qu'ils ne servent pas à générer du tissu maigre. Pour ce qui est des protéines, mangez des viandes rouges maigres, de la volaille, comme le poulet, la dinde et l'autruche, des poissons et des oeufs.

Quand aux hydrates de carbone, si vous êtes mince prenez-en d'amidonnés, comme les pommes de terre, les pâtes et le riz, avec des fruits et légumes. Si, au contraire, vous êtes en sur-poids, mangez des légumes, en salade ou non, des petites quantités de céréales complètes et réduisez les fécules.

Éliminez les graisses saturées provenant de charcuteries, conserves, etc ... Et substituez-leur celles insaturées des huiles d'olive, de lin ou d'autres végétaux, celles MCT ou CLA, des fruits secs, très modérément si vous désirez mincir et un peu plus librement si ce n'est pas votre cas.


BEAUCOUP D'EAU !

Même si elle n'a pas de calorie, buvez beaucoup d'eau, surtout entre les repas. Une étude récemment publiée démontre que l'eau élève la thermogenèse, c'est-à-dire que l'organisme brûle un plus grand nombre de calories pour produire de chaleur corporelle, afin d'élever la température de l'eau et la mettre au niveau de celle du corps. Par conséquent, pour mieux brûler de la graisse, buvez de l'eau ! En tout cas, ses bienfaits sont si nombreux que je renonce à tous les énumérer !


BON SENS ET PATIENCE

Laissez-vous toujours guider par le bon sens. Évitez les changements brusques car votre corps ne répondra pas. Nous sommes génétiquement programmé comme résultat d'activités et d'une alimentations qui sont restées les mêmes pendant des centaines de milliers d'années. La mémoire des gènes ne se laissent aisément tromper.

L'homme a été obligé de survivre dans des conditions parfois très dures. Quand la nourriture venait à lui manquer, il vivait de sa graisse de réserve.

Quand l'homme du XXIème siècle mange trop peu, son organisme se comporte encore de manière identique : son cerveau interprète la privation de nourriture comme une pénurie alimentaire contre laquelle il faut se protéger en n'éliminant pas un seul gramme de graisse, seule façon pour lui de survivre.

Les mesures "rapides" et draconiennes ne serviront pas à grand chose, au contraire. Vous serez bien mieux inspiré d'avoir un peu de patience et de ne pas brusquer l'homme des cavernes qui dort toujours en nous.

L'entraînement aux poids et haltères générateur de masse musculaire a une incidence favorable sur l'élimination de tissu adipeux.

L'EXERCICE COMME ADJUVANT DE L'ÉLIMINATION DE GRAISSE

N'étant pas le thème central de cet article, je ne m'étendrai pas sur l'exercice. Juste quelques lignes pour vous rappeler que, homme ou femme, vous devrez vous entraîner soit avec des poids libres, soit avec des appareils s'y substituant pour stimuler l'hypertrophie, en utilisant des charges les plus lourdes possible, mais vous permettant de toujours les avoir sous contrôle et ne nuisant pas à la technique.

Le travail aérobie vous aidera à brûler de la graisse et celui lourd à générer du muscle, un tissu en activité constante et qui, par conséquent, consomme des calories même à l'état de repos.

Le repos est vital pour les processus de croissance. Ne dépassez pas certaines bornes en salle, où il vous faudra laisser dehors le fameux "plus on en fait, mieux c'est". Plus vous vous entraînerez durement, plus les stimuli de croissance seront forts, mais en ce cas votre corps aura besoin d'autant plus de repos pour récupérer. Sachez donc doser vos efforts en ne vous entraînant pas plus de deux jours de suite, ni en travaillant chaque groupe plus d'une fois par semaine.


LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES NE SONT PAS SYNONYMES DE SÉDENTARISME

Il n'y a pas de raison de renoncer à tout ce que nous offre la technologie moderne, grâce à laquelle le travail physique lourd a pratiquement disparu et nous nous déplaçons en voiture, train et avion. La vie risque bien entendu de devenir sédentaire, mais heureusement il y a le sport pour compenser ce manque d'activité.

La vie est plus facile et agréable que jamais et nous ne sommes pas obligés d'y renoncer. Il suffit d'être plus actifs en faisant de l'exercice.


Se défaire du tissu adipeux - IFBB Tahiti Magazine
Faites confiance à l'aérobic pour brûler de la graisse et aux poids lourds pour développer du muscle, un tissu actif en permanence qui consomme beaucoup de calories.

LE COUP DE GRÂCE AU TISSU ADIPEUX

Une des avancées techniques dont il était question quelques lignes lignes plus haut est précisément une préparation qui peut être la clé de la perte de poids.

Mis au point par des groupes de chercheurs scientifiques dans le cadre de leurs études, ce produit fait partie d'une série d'ergoceutiques, ou formules qui sont en train de révolutionner le domaine des effets physiologiques obtenus par l'ingestion de particules alimentaires.

Malgré le fait de ne pas être des drogues, les ergoceutiques agissent en profondeur dans l'organisme, chacun avec ses fonctions très différenciées, mais tendant toutes à la formation de masse maigre, c'est-à-dire de muscle, et à l'élimination de la graisse de trop.

Par exemple un ergoceutique spécifiquement destiné à améliorer le rythme métabolique et activer la lipolyse, ou élimination de tissu adipeux, et la re-synthèse de protéines.

Entrent dans la composition plusieurs groupes de substances ou sous-formules agissant comme catalyseurs de diverses actions dont la première concerne la thyroïde, une glande composée de centaines de milliers de follicules qui se trouve à la base du cou.

Elle produit les hormones thyroïdiennes, dont la thyroxine, appelée aussi T4 parce qu'elle est formée de quatre atomes d'iode, et la tri-iodothyronine, connue comme T3 parce qu'elle en contient trois.

Toutes deux président à la gestion du métabolisme.


La T4 et la T3 sont composées d'iode et l'acide aminé L-Tyrosine. La présence d'iode dans la diète est vital pour le bon fonctionnement de la thyroïde et son manque mène à l'hypothyroïdie.

D'autre part, le cuivre lysinate, un minéral chélaté à un acide aminé, intervient également dans cet axe d'action visant au fonctionnement optimal de la thyroïde et qui s'avère indispensable pour maintenir à bon rythme la re-synthèse protéique et la correcte combustion des calories, ce qui évitera la formation de graisse.

D'autres substances sont apportées dans le produit, dont les synergies potentialisent l'action décrite.

Par exemple, l'acide hydroxy-citrique est fondamental quand il s'agit d'éliminer de la graisse sans perdre du muscle. Extrait du fruit de la "garcinia cambogia", il a la propriété d'inhiber l'enzyme ATP citrate lyase, qui est la responsable de la transformation des hydrates de carbone en surplus, en acides gras, c'est-à-dire en graisse corporelle. Son emploi empêche le glucose de trop d'être stocké sous forme d'adipocytes.

La "guarana" est une source naturelle de caféine, dont la capacité d'augmenter l'utilisation de graisse corporelle comme source d'énergie est bien connue, ce qui contribue à préserver le glycogène musculaire.

On attribue également à la caféine la propriété d'élever légèrement la température corporelle basale, ce qui se traduit par une plus grande utilisation des calories et un léger effet diurétique.


Le "coleus forskohlii" est un ingrédient végétal clé de cet ergoceutique. On en obtient un principe actif appelé "forskohline" dont les études réalisées avec des humains démontrent la propriété d'augmenter la masse maigre, tout en accélérant la dégradation du tissu adipeux. Ces deux actions simultanées sont d'une importance capitale pour ceux et celles désirant altérer leur répartition corporelle.

On croit que la "forskohline" agit en stimulant l'enzyme adélinate cyclase, laquelle augmente la production de mono-phosphate cyclique d'adénosine (cAMP). On estime que la prise de poids maigre que l'on observe chez les humains après administration de "forskohline" est due à l'augmentation de la production de (cAMP), car on a constaté qu'un niveau plus élevé de ce dernier dans les tissus favorise l'absorption des nutriments pour leur incorporation au tissu musculaire.


Interdite en vente dans plusieurs pays, l'éphédrine est un alcaloïde végétal qu'on utilisait pour stimuler la perte rapide de graisse, mais dont le moindre effet secondaire est d'occasionner de fréquentes tachycardies et le pire, celui de provoquer des crises cardiaques chez certaines personnes.

Heureusement, il existe un composé végétal qui a les mêmes propriétés anti-graisse que l'éphédrine, mais sans ses effets secondaires : la sinéphrine, qui est extraite du "citrus aurantium", un agrume qui a une longue tradition dans la médecine chinoise sous le nom de "zhi shi" et qui est bien connu des chercheurs occidentaux.

Le mécanisme d'action de la sinéphrine est unique dans son genre, car il s'agit d'un stimulant sélectif des sites récepteurs adrénergétiques bêta-3, qui n'affecte pas du tout d'autres, tels que ceux alpha-1, alpha-2, bêta-1 et bêta-2 qui, quand ils sont sur-stimulés occasionnent des effets secondaires graves.

La sinéphrine provoque la libération d'adrénaline et de noradrénaline de leurs dépôts cellulaires à l'objet de stimuler les récepteurs bêta-3, qui sont les responsables directs de la lipolyse dans les mitochondries des cellules grasses, notamment celles de la graisse brune.


Comment se défaire du tissu adipeux - IFBB Tahiti Magazine
Non seulement le squat modèle-t-il cuisses et fessiers, mais il active le métabolisme, ce qui brûle un plus grand nombre de calories.

L'action sélective décrite est d'une grande importance du fait que le système adrénergique ou amino-sympathomimétique a divers types de récepteurs dans tout l'organisme, même si, selon le tissu, il y en a toujours un qui prédomine en nombre sur les autres.

Les sites récepteurs bêta-3 augmentent sélectivement la libération d'acides gras et de triglycérides du tissu adipeux, tout en augmentant la thermogenèse, sans pour autant stimuler d'autres récepteurs. De là l'importance de la stimulation sélective des bêta-3 pour éliminer de la graisse sans altérer d'autres fonctions, ce qui n'est pas le cas de l'éphédrine ou des amphétamines qui, si elles libèrent efficacement des acides gras, elles affectent en même temps d'autres récepteurs, provoquant ainsi de graves effets indésirables.

Outre le fait que l'action anti-graisse de la sinéphrine ne représente aucun risque pour la santé, elle aide en même temps à préserver la masse maigre.


L'ergoceutique apporte aussi du picolinate de chrome, un agent dont la réputation n'est plus à faire parmi les sportifs, car de nombreuses études viennent confirmer qu'il intervient dans la gestion du métabolisme du glucose et agit comme lipolytique en augmentant l'efficacité de l'insuline, ce qui, à son tour, provoque une moindre libération de cette hormone et une minimisation du risque de lipogenèse.

On a également constaté que le picolinate de chrome augmente l'affinité entre l'insuline et les cellules musculaires, tout en diminuant celle entre l'hormone et les cellules grasses, ce qui aide à réduire le tissu gras et à gagner du muscle, ou pour le moins à conserver celui déjà existant.


Vient s'y ajouter l'extrait de thé vert, qui contient de nombreuses substances, dont les catéchines et les polyhénols, dont les propriétés thermogènes potentialisent et prolongent les effets aussi bien de la sinéphrine que du guarana, tout en accélérant le rythme métabolique et en augmentant l'oxydation des graisses.

La naringine est un agent d'origine végétale qui renforce et prolonge les effets de la caféine et, par conséquent, ceux des actions thermogènes par le biais des synergies qu'elle met en place. Incorporer un extrait de la plante scientifiquement connue sous le nom taraxacum officinale. Il s'agit d'un végétal dont l'emploi comme diurétique exceptionnellement efficace est vieux de plusieurs siècles.

Non seulement élimine-t-il l'eau de rétention, mais il est particulièrement haut en potassium, un minéral qu'on excrète en utilisant des diurétiques chimiques.

Quand on élimine des liquides sous-cutanés, la musculature se durcit et on favorise la perte de tissu flasque, dont l'accumulation est due en partie à l'eau de rétention, notamment chez les femmes.


Enfin, l'ergoceutique contient aussi l'extrait d'une autre plante : la gymnema sylvestris. Les scientifiques se penchent encore sur ses mécanismes d'action, mais il est déjà bien établi qu'il a la propriété d'annuler le goût du sucre et éviter de ce fait les fringales de douceurs provoquées par les diètes strictes.

La gymnema sylvestri intervient aussi dans le métabolisme du glucose en empêchant les pics d'insuline susceptibles de générer de la graisse corporelle.


DANS LA PRATIQUE

Ces infos vous permettront de vous défaire du tissu adipeux et d'obtenir des muscles toniques et visibles dans tous leurs détails. C'est à vous de le constater en introduisant les modifications nécessaires dans votre diète.

Il va sans dire que grâce à ces ergoceutiques, tout sera bien plus facile et rapide et vous aurez exclu toute possibilité d'échec. Leur formule est spécifiquement conçue pour optimiser le métabolisme et éliminer de la graisse, tout en prenant de la masse musculaire. À vous d'essayer !





Jerry YEUNG

Préparateur Physique "The Gym Tahiti"

Diplômé d'Etat BEES-1 Métiers de la Forme depuis 1998

IFBB Certified Advanced Bodybuilding & Fitness Trainer

Certified Trainer Institut Culture Physique Weider

Plusieurs fois Champion de France IFBB en Bodybuilding

IFBB International Judge




27 vues

Posts similaires

Voir tout