• Jerry YEUNG IFBB International Judge

Proportion ou Symétrie ...


Jerry YEUNG Président IFBB Tahiti Bodybuilding & Fitness Association

Juge International IFBB

Un des termes le moins bien compris en culturisme est le mot symétrie. La plupart des gens confondent symétrie avec proportion. Pour mieux définir ces deux facteurs de notre sport, considérons d'abord la définition mathématique de chaque terme.

QU'EST CE QUE LA SYMÉTRIE ?

En mathématique, il existe deux types de symétries : radiale et bilatérale. La symétrie radiale est la symétrie autour d'un point et elle est caractérisée par la divergence à partir d'un centre. Le corps d'une étoile de mer par exemple a une symétrie radiale. La symétrie bilatérale, celle que possède l'être humain est une symétrie par rapport à une ligne. Si vous coupez votre corps en deux, verticalement, et ensuite que vous reproduisez le double exact de chaque côté, avec exactement les mêmes traits et marques, vous aurez une symétrie bilatérale parfaite. Mais en réalité, personne n'est parfait !

Pour tout le monde, de la tête aux pieds, en partant des hémisphères cérébraux, le côté gauche n'est pas tout à fait pareil au côté droit, y compris les muscles des épaules, les pectoraux, les bras, les jambes et abdominaux. Nous avons des différences et celles-ci ont tendance à s'accentuer avec l'âge.

Nous sommes tous prédisposés à une asymétrie très tôt dans la vie du fait de pratiques sportives ou d'activités physiques qui développent notre corps de façon inégale.

La plupart des sports développent chaque côté du corps différemment. Peu de sports travaillent les deux côtés de façon symétrique, le culturisme est celui qui offre la plus grande variété de techniques pour y arriver.

Tout le monde présente des asymétries et le culturisme est le meilleur moyen de réduire cette différence entre les deux moitiés corporelles. Les exercices avec haltères sont les meilleurs pour s'approcher d'une symétrie parfaite. Ce genre de travail sollicite séparément chaque côté du haut du corps. J'ai toujours inclus beaucoup de travail avec haltères dans mes entraînements et c'est probablement grâce à cela que je parais si symétrique. En réalité, je ne le suis pas. La preuve q'un culturiste est asymétrique c'est lorsqu'il peut faire les mêmes poses des deux côtés. La raison pour laquelle la plupart des culturistes favorisent un côté dans leur poing est qu'ils ne sont pas symétriques.

Les blessures peuvent être la cause d'une asymétrie. Si vous vous déchirez un biceps ou un muscle pectoral, vous pouvez faire une croix dessus : vous ne serez jamais symétrique .

Le mieux que vous puissiez faire c'est de ne pas faire remarquer cet état de fait et, donc, il faut apprendre à faire des poses asymétriques. Cela veut dire que vous ne ferez pas vos poses de face. Un posing symétrique, où les deux côtés du corps sont exactement dans la même position, révèle cette qualité illusoire à l'oeil fin des juges IFBB. Un posing asymétrique cache les déséquilibres bilatéraux et rend la pose plus intéressante.

Jerry YEUNG Juge IFBB International

LA PROPORTION ?

Ce que veulent dire la plupart des gens lorsqu'ils parlent de la symétrie est, en fait, la proportion. Pour comprendre le sens de ce terme, il faut considérer le terme mathématique "rapport". Le "rapport" est une comparaison de deux chiffres ou mesures. Si vous comparez une taille de 75cm à une poitrine de 112,5cm, vous pouvez dire que leur rapport est de 1:1,5

La proportion est une constatation d'égalité entre eux ou plusieurs rapports. Il y a des années, un expert en culture physique, Mr David Willoughby, a décrit le physique parfaitement proportionné comme étant celui où le tour du cou, de bras et de mollets était le même. Ces trois rapports de mensurations peuvent être comparés comme suit : cou:bras, mollets:cou et bras:mollets.

Puisque les trois mensurations sont les mêmes, on peut dire que cou:bras = mollets:cou = bras:mollets. Cela correspond à la définition mathématique de la proportion, l'égalité entre deux ou plusieurs rapports, car nous avons un rapport de 1:1:1

Mais le culturisme est un sport visuel, car les mensurations ne sont pas prise en compte dans le jugement de la qualité des proportions de chaque compétiteurs. Le jugement du meilleur physique dépend de l'équilibre et du développement de chaque partie du corps par rapport aux autres. Les mensurations seraient trompeuses puisqu'un bras de 50cm peut paraître plus petit qu'un cou 50cm si la personne a des bras très longs et un cou très court. Dans les concours ce sont les yeux qui décident. C'est pour cela que les mensurations ne figurent pas sur les feuilles des juges.

Les bonnes proportions viennent autant de la définition musculaire que de la taille des muscles, puisque ceux-ci se voient d'autant mieux qu'ils sont écorchés. Ce n'est pas une question de volume musculaire, mais de l'impression qu'ils donnent. On pourrait dire qu'une bonne définition musculaire créé l'illusion de volume. Un physique bien proportionné est un physique où aucune partie du corps ne domine les autres : tout le physique fonctionne ensemble pour faire un corps.

Un axiome mathématique dicte que le tout est égale à la somme des parties. Le physique parfaitement proportionné défie cette logique, car le tout devient plus important que la somme des parties, en créant quelque chose de plus qui est impossible à décrire mais qui donne un air de supériorité au corps.

Ce genre de physique, où tout va ensemble parfaitement, demande des années de travail : cet objectif ne peut pas être atteint en quelques années avec l'aide des produits anabolisants. Il faut du temps pour obtenir cette proportion parfaite.

C'est une combinaison du bon volume, de la bonne forme, de la bonne symétrie et de la bonne définition. Dans ce sens, la symétrie est un sous groupe de la proportion. Donc, soyons clairs sur les définitions.

La symétrie n'est pas la même chose que la proportion. Les deux termes sous-entendent un équilibre, mais de façon différente. La symétrie compare la gauche avec le droit, la proportion compare chaque partie du corps avec les autres. Les deux peuvent être améliorées par un entraînement intelligent.

Concentrez-vous sur vos points faibles en travaillant avec des haltères, cela améliorera votre symétrie. Variez les exercices pour donner une meilleure forme à chaque groupe musculaire et, à la longue, vous aurez une meilleure proportion.

La première étape c'est de comprendre exactement ce que vous cherchez.

* Jerry YEUNG est disponible pour animer de séminaires sur la nutrition et la préparation physique. Pour plus de renseignements, prendre contact auprès de la rédaction ifbbtahiti.mag@gmail.com

Recent post

  • Google+ Long Shadow
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Long Shadow

© 2015 IFBB TAHITI Mag  Fitness Network  Proudly created with www.ifbbtahiti-mag.com