Recent post

L'alcool, influence-t-il la croissance musculaire?

 

Les effets négatifs de l'alcool sur la croissance musculaire naturelle

 

 

L'alcool réduit la synthèse des protéines

L'alcool est un diurétique ! C'est pourquoi, après quelques bières, vous constaterez que vous aurez besoin d'aller aux toilettes beaucoup plus souvent que d'habitude.

 

Cette déshydratation provoquée par les propriétés diurétiques des alcools contribue non seulement à une douleur à la tête et à la gueule de bois le lendemain matin, alors vous serez déjà conscient que pour optimiser efficacement la croissance musculaire, vous devez rester suffisamment hydraté ! Mais l'alcool joue également un rôle préjudiciable à l'entretien et à la réparation de vos cellules musculaires. 

 

Après tout, la synthèse des protéines ne se produit que lorsque les cellules musculaires sont suffisamment hydratées!

 

 

Par conséquent, lorsqu'il est déshydraté, ce manque de liquide dans le muscle peut réellement augmenter le taux de dégradation des protéines et en particuliers de vos muscles !

 

Une récente étude qui a examiné les effets de l'alcool sur les cellules musculaires squelettiques a révélé que la synthèse des protéines a été réduite de 15 à 20%, 24 heures après une consommation d'alcool !

 

Donc, la prochaine fois que vous sortirez pour prendre un verre avec vos amis, assurez-vous que, entre chaque boisson alcoolisée, vous consommerez un bon verre d'eau en plus, puis un autre avant de vous mettre au lit. Bien que cela n'irradiera pas complètement les effets diurétiques de l'alcool, il aidera certainement à mieux hydrater votre corps et à adoucir votre gueule de bois le lendemain.

 

L'alcool abaisse les niveaux normaux de testostérone

La réduction des niveaux de testostérone naturelle, dû à la consommation excessif d'alcool est certainement l'un des effets négatifs qui est probablement le plus médiatisé et en lisant certaines preuves scientifiques, vous comprendrez pourquoi !

 

Il y a eu un certain nombre d'études, qui concluent toutes que la consommation d'alcool diminue les niveaux naturels de testostérone. Mais combien en coûte-t-il et y a-t-il des cas où l'alcool peut apporter un bénéfice à votre santé hormonale naturellement ?

 

Alors, comment boire de l'alcool affectera-t-il votre taux de testostérone ?

Lorsque vous consommez de l'alcool, des messages sont envoyés au cerveau pour libérer des endorphines bêta-opioïdes. Ces endorphines sont la raison pour laquelle vous vous sentez souvent plus détendu après quelques verres de vin, de bière ou autres. Malheureusement, ces endorphines sont néfastes pour leur effet négatif sur la synthèse de la testostérone.

 

Un exemple qui met en évidence l'étendue de cette toxicité sur la testostérone a été présenté lors d'une étude réalisée par le Melaka Manipal Medical College. Cette étude a examiné les effets sur la santé de la fertilité et la production de testostérone chez les hommes consommant de l'alcool, ils ont constaté que la durée de l'accoutumance alcoolique des sujets avait une corrélation sur les niveaux de dommages causés sur les cellules testiculaires.

 

Ce type de lésion des cellules testiculaires peut entraîner une réduction de la production de testostérone et une altération des molécules de testostérone déjà en circulation.

 

En plus de cette forte consommation d'alcool, elle a démontré également une stimulation sur l'activité de l'enzyme aromatase. Une enzyme responsable de la conversion de l'hormone sexuelle mâle (testostérone) en hormone sexuelle féminine (œstrogène), entraînant ainsi une augmentation des niveaux d'œstrogène (ce qui n'est pas bon pour une croissance musculaire !).

 

Alcool et hormone de croissance humaine (HGH)

Un autre problème fondamental concernant l'alcool et de son effet sur la croissance musculaire est la façon dont il affecte la libération naturelle de l'hormone de croissance. L'hormone de croissance, qui, si vous êtes un lecteur avide de IFBB Tahiti Magazine est un sujet que j'e développe fréquemment, dans divers de mes articles. L'Hormone de croissance ou HGH a une grande influence dans le corps pour une variété de processus liés à la construction de vos muscles, favorisant ainsi la croissance et le développement cellulaire, ainsi que la stimulation de la croissance osseuse. Par conséquent, si vos niveaux naturels d'hormone de croissance ne sont pas optimisés, vous ne gagnerez et ne développerez pas autant de muscles que vous espèreriez !

 

L'hormone de croissance est largement sécrétée au cours de votre sommeil. Comme, l'alcool est assez notoire lorsqu'il s'agit de perturber les cycles de sommeil naturels, la quantité d'hormone de croissance libérée pendant votre sommeil sera réduite. Dans certains cas, cette réduction peut atteindre jusqu'à 70%, ce qui aura un impact important sur la récupération et la croissance de vos muscles. C'est pourquoi vous ressentirez généralement, lorsque vous avez eu une séance d'entraînement intense, et après avoir bu de l'alcool par la suite, que vos muscles vous font mal et vous sentir fatigué beaucoup plus que d'habitude.

 

En conclusion !

Faisons ensemble un récapitulatif et décomposons ce que nous savons maintenant sur la consommation d'alcool et ses effets négatifs sur la croissance naturelle de vos muscles.

 

- La consommation d'alcool peut entraîner des dommages oxydatifs aux cellules testiculaires et aux molécules de testostérone déjà présentes dans le corps.

- Boire de l'alcool incite le cerveau à libérer des endorphines spécifiques qui vous font sentir détendu mais qui ont un effet néfaste sur la synthèse de la testostérone.

- Les propriétés diurétiques de l'alcool augmentent la probabilité de déshydratation qui, à son tour, a un impact négatif sur la synthèse des protéines, et jusqu'à 20%

- Des taux excessifs d'alcool peuvent augmenter la conversion de la testostérone en œstrogène en raison d'une augmentation de l'activité de l'enzyme aromatase.

- L'alcool perturbe les cycles du sommeil, qui aura une incidence sur la sécrétion naturelle de l'hormone de croissance, et qui entraînera une récupération inférieure sur votre forme physique et affectera votre croissance musculaire.

 

 

 

* Jerry YEUNG est disponible pour des séminaires sur la nutrition et les techniques entraînements sportifs. Plus de renseignements, prendre contact auprès de la rédaction : ifbbtahiti.mag@gmail.com 

 

 

Please reload

Please reload