• Jerry Yeung Préparateur Physique depuis 1998 -

La pyramide alimentaire ...?


Donc, l'alimentation équilibrée est un concept médical qui résume ce que nous savons actuellement de l'équilibre diététique. Elle n'existe probablement nulle part au monde et encore moins dans l'assiette de chacun. Elle se rapproche davantage d'une aspiration philosophico-scientifique que d'une réalité diététique. L'alimentation équilibrée reflète purement et simplement les connaissances de la communauté médicale sur le rôle que peut jouer la nourriture sur l'état de santé des individus. À ce jour, les nutritionnistes proposent de schématiser cette alimentation par une représentation pyramidale qui indique l'importance que nous devons accorder à chaque groupe d'aliments que nous mangeons. Notez également que l'on trouve plusieurs pyramide alimentaires, adressée aux végétarisme, végétalisme, véganisme, l'alimentation paléo, etc ...

Les aliments du bas de la pyramide peuvent être consommés en grande quantité tandis que ceux du haut doivent l'être en quantité modérée. On voit ainsi que tous les groupes d'aliments participent à la réalisation de cet équilibre diététique. Celui-ci est fondé non sur la présence ou l'absence de certains aliments mais sur la proportion de chaque aliment au sein de l'ensemble de l'alimentation. Ce qui est une notion capitale pour la pratique d'un régime et qui s'oppose entièrement à la suppression de certaines classes d'aliments autorisés et interdits. C'est ainsi que les viandes apporteront des quantités importantes de protéines et de fer, les féculents apporteront des sucres lents, les corps gras des acides gras essentiels et les légumes des vitamines.

Le vin lui-même contribue à cet équilibre depuis que l'on a démontré qu'une consommation modérée protégeait mieux des maladies cardio-vasculaires. Mais également les rillettes d'oie (oui, oui, vous avez bien lu) avec leurs acides gras mono-insaturés, ou le chocolat avec son magnésium.

Chaque aliments par sa présence en juste proportion contribue ainsi à instaurer cet équilibre si fragile. Il est à noter que l'absence d'un groupe d'aliments compromettra autant que sa présence en excès l'équilibre de la pyramide. Une faible consommation de laitages entraînera des carences en calcium avec un risque plus important de développer une ostéoporose après la ménopause, une consommation excessive entraînera des maladies(*) liées à la présence d'une trop forte concentration de calcium dans le sang.

Le manque de légumes entraînera des carences vitaminiques et des troubles du transit intestinal. De nombreuses études sont en cours et essaient d'apprécier le rôle de ces carences sur le vieillissement, le développement des cancers et des maladies cardiaques.

Pour souligner l'importance à ses yeux de cette diversité d'aliments, mon entraîneur Mr René Même avait l'habitude de résumer l'idée par cette formule : "il faut manger de tout un peu et de peu assez".

Il exprimait ainsi la nécessité de garder à la fois des excès et des déficits.

(*) Syndrome de Burnett.

* Jerry YEUNG est disponible pour animer des séminaires sur la diététique et les techniques d'entraînements. Plus d'informations, veuillez prendre contact auprès de la rédaction :

ifbbtahiti.mag@gmail.com

88 vues

Recent post

  • Google+ Long Shadow
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Long Shadow

© 2015 IFBB TAHITI Mag  Fitness Network  Proudly created with www.ifbbtahiti-mag.com