• ifbbtahiti@press.commission

La Leucine !


Le HICA (résultat final du métabolisme de la Leucine) inhibait la fonte musculaire en bloquant l'action de certaines substances catabolisantes.

Le "HICA" ce métabolite de la Leucine peut aider à prendre du muscle.

Il a été établi que tous les acides aminés qui constituent les protéines, c'est la Leucine qui est la plus anabolisante. Au cours de ces dernières années, des scientifiques ont commencé à mettre à jour les effets hypertrophiants des métabolites de la Leucine tels que le KIC et le HMB (alpha-cétoisocaproate et bêta-hydroxy bêta-méthylbutyrate, respectivement). À présent, un autre métabolite de la Leucine, le HICA (acide alpha-hydroxyisocaproique), s'avère très prometteur en raison de ses effets sur la récupération qui suit un entraînement intense.



En raison de ses capacités d'activation des protéines qui conduisent au développement musculaire, la Leucine est considérée comme un puissant agent anabolisant. Une fois dégradée dans le tissu musculaire, elle forme diverses substances connexes (tels que le KIC et le HMB), qui sont prisées comme suppléments parce ce que les études ont montré qu'elles peuvent atténuer la dégradation musculaire tout en contribuant à augmenter la force en général ainsi que la masse musculaire. On a également constaté que le HICA (résultat final du métabolisme de la Leucine) inhibait la fonte musculaire en bloquant l'action de certaines substances catabolisantes.

La première étude sur les effets d'une supplémentation en HICA a été réalisée sur des compétiteurs de lutte. On a administré à chaque lutteur 1,5g/jour de HICA pendant six semaines de pratique intensive de leur sport. Au terme de cette période, les lutteurs avaient gagné près d'un kilo de muscle. Cela peut sembler peu, mais les résultats ont été assez impressionnants étant donné que les athlètes s'entraînaient jusqu'à cinq heures par jour, un tel volume devant normalement se traduire par une perte de muscle. Les sujets ont également indiqué avoir moins de douleurs post effort par rapport aux six semaines précédentes au cours desquelles ils n'avaient pas pris ce supplément.


ÉTUDES : S'appuyant sur les résultats prometteurs de l'étude préliminaire décrite ci-dessus, des chercheurs finlandais ont mené une seconde étude sur des footballeurs. Un groupe de joueurs a reçu 500 mg de HICA trois fois par jour, un deuxième groupe a reçu un placebo. Tous les athlètes suivaient un programme à haut régime consistant en quatre entraînement de football, un match et deux séances de musculation par semaine, s'enchaînant sur un total de quatre semaines.


RÉSULTATS : Comme dans la toute première étude, on a constaté que les athlètes sous HICA avaient gagné de la masse musculaire (près de 450 g de muscle de plus, par exemple, au niveau des membres inférieures). Par contre, le groupe placebo avait perdu du muscle en raison du volume élevé d'entraînement et de la dépense énergétique. D'autre part, les courbatures post effort étaient significativement moindres dans le groupe HICA par rapport au groupe placebo.

Non seulement le HICA a bloqué les substances responsables des dommages musculaires, mais il est probable que son action est aussi due au fait qu'il a été reconverti en Leucine dont nous rappelons l'effet anabolisant.


DOSE : Dans les deux études, on a utilisé 500 mg de HICA trois fois par jour, dose qui semble être efficace. Néanmoins, vous risquez d'avoir du mal à trouver du HICA chez votre vendeur des suppléments ou même sur Internet : cela risque de changer sous peu dès que ces deux études seront connues et suite à la parution de plusieurs compte-rendus des recherches. En attendant, assurez-vous de faire le pleins d'acides aminés ramifiés riches en Leucine. Visez 5 à 10g de BCAA au petit déjeuner ainsi qu'avec vos "shakes" pré et post effort et enfin au cours du dernier repas de la journée.

Quand le HICA sera disponible dans le commerce, vous pourrez en ajouter 500 à 1000 mg à votre dose de BCAA.





IFBB TAHITI MAGAZINE - FITNESS NETWORK

ifbbtahiti.mag@gmail.com

12 vues