• Yeung Jerry - Préparateur Physique diplômé d'Etat BEES-1 depuis 1998

Une tasse de café !


Une tasse de café !
Le café est un des biens de consommation les plus étendus dans la planète.

On a beaucoup discuté sur le café et sa nocivité, mais d'autre part nombreux sont ceux qui ont pris fait et cause pour un bien de consommation si apprécié, aux effets si favorables, même pour la pratique sportive.


En fait, il ne s'agit pas de remettre en question la boisson elle-même, mais d'analyser un de ses principaux composants, celui responsable de ses effets les plus connus. Il s'agit, bien sûr, de la caféine.

Qui n'a jamais dissout deux cuillerées de café lyophilisé dans l'eau bien chaude pour se réveiller le matin ?

Qui n'a pas passé de nuit blanche, les coudes cloués sur un épais texte d'étude, face à un thermos plein de café chaud ?

Je suis sûr que tous nos lecteurs de www.ifbbtahiti-mag.com connaissent les effets de cette boisson en tant qu'agent ergogène, mais connaissez-vous vraiment les conséquences pouvant résulter d'aussi bien son abus que de son emploi rationnel ?




Une tasse de café noir normal, de celles habituelles, peut contenir entre 75 et 100 milligrammes de caféine et seulement avec le double de cette dose, vous pourrez obtenir une plus abondante libération d'acides gras dans le sang, augmenter la diurèse, stimuler la sécrétion des sucs gastriques et élever la tension artérielle.

Il se peut que vous recherchiez certains des effets mentionnés, mais il est également probable que vous vouliez éviter les effets négatifs dérivés de sa consommation excessive.


Certains ont associés la caféine à des troubles coronariens ou même au cancer du pancréas, mais ce sont des théories sans fondements. Par contre, je peux vous assurer que si vous abusez du café, vous augmenterez votre excitation nerveuse, altérerez votre rythme cardiaque et souffrirez probablement d'insomnie et d'acidité stomacale. Et si en plus vous y ajoutez du sucre ...

Bref, on en a parlé à satiété et on a créé des mythes qu'il faudrait éclaircir et des demi-vérités qu'il vaudrait la peine de dissiper.

" La caféine a été utilisée comme adjuvant du traitement de la migraine pour son effet vasoconstriction des vaisseaux péricrâniens. "

"Un café après le repas facilite la digestion"

La caféine stimule la sécrétion salivaire et des sucs gastriques, ce qui favorise la digestion. Mais vous devriez savoir aussi que le café peut réduire de 40 pour cent l'apparition des calculs biliaires, car il paraît qu'il prévient la cristallisation du cholestérol, principal composant de ces calculs. Il n'empêche que je vous recommanderais de la prudence encore, car une consommation excessive aurait des répercussions sur d'autres aspects de votre santé.


"La caféine interagit avec certains médicaments"

Il ne fait pas de doute que certains composés, comme les contraceptifs et les médicaments pour le coeur, diminuent la capacité de l'organisme d'éliminer de la caféine par les reins, ce qui peut provoquer insomnies, irritabilité et palpitations.

D'autre part, une quantité excessive de café réduit l'effet sédatif de certains tranquillisants et si on en consomme avec certains antidépresseurs, il peut être à l'origine de crises d'hypertension artérielle grave et des altérations du rythme cardiaque.


"Les parents doivent éviter que les enfants prennent du café"

Phrase peu heureuse et on devrait rappeler à tous ceux qui la prononcent qu'il est peu probable qu'un enfant ingère du café habituellement. Cependant, il peut consommer des doses excessives de caféine par l'ingestion de boisson de COLA. Ici, c'est une fois de plus le bon sens qui doit intervenir, pour éviter que nos enfants ingèrent de la caféine, dont la quantité journalière est relativement simple à contrôler.


Une tasse de café !
Certaines boissons rafraîchissantes dont celles de COLA contiennent un pourcentage élevé de caféine.

"Les femmes enceintes ne doivent pas consommer de caféine"

Grand nombres d'investigations montrent que la consommation modérée de café n'aura pas d'effets adverses sur la santé de la femme enceinte, ni sur la fertilité du nouveau-né.

En tout cas, pour les femmes enceintes qui désirent consommer des aliments et des boissons contenant de la caféine, les niveaux maximaux recommandés sont fixés à environ 300 milligrammes par jour, c'est-à-dire trois à cinq tasses de café.

Une fois de plus, on recommande de la prudence dans le choix des boissons et il est conseillé de lire attentivement les étiquettes des produits qu'on consomme.


"La caféine, comme les drogues crée dépendance"

Aussi bien la cocaïne que l'héroïne pour ne citer que deux des plus connues, sont des drogues capables de créer une forte dépendance qui, à son tour, a des effets pernicieux pour la santé, l'interaction sociale et la vie psychique. Cependant, rien ne démontre qu'on puisse classer la caféine au même rang que ces deux puissants stupéfiants.

Pour pourvoir parler de dépendance de la caféine, nous devrions d'abord constater des niveaux de consommation réellement abusifs. D'autre part, les individus qui atteignent leur limite normale journalière de consommation de caféine, ne ressentent aucun besoin d'en ingérer davantage. On n'a pas non plus observé de cas où l'arrêt de la consommation de caféine ait provoqué des problèmes similaires au classique syndrome de sevrage.


"La caféine augmente la tension artérielle"

Il s'est avéré que chez des personnes ayant une tension artérielle normale, l'ingestion modérée de café peut provoquer une légère augmentation de la tension artérielle, mais seulement pour un court espace de temps, sans pour autant augmenter le risque d'infarctus ou de maladie coronarienne quelle qu'elle soit.

Comme toute substance stimulante dont il est conseillé d'abuser, le café provoque dans l'organisme un état d'hyper-activité à tous les niveaux, dont celui cardio-vasculaire.


"Caféine et sport"

Partons de ce qu'on pourrait considérer comme une "quantité inoffensive", c'est-à-dire même pour les médecins les plus stricts, il s'agirait de 260 à 320 mg, soit trois à quatre tasses de taille normale.

Au-dessus de ces chiffres, il se produira des effets indésirables tels que nervosité, tachycardies, troubles intestinaux, tremblements, insomnies, etc ... Cependant, pour que la caféine en tant que substance psycho-stimulante puisse être considérée dangereuse, il serait question de quantités dépassant dix grammes, de là l'importance de contrôler les médicaments dont la formule contienne de fortes doses de caféine.


D'autre part, les effets de la caféine sur l'activité cardiaque et par conséquent sur la circulation sanguine font que les muscles soient plus abondamment irrigués de sang oxygéné qui contribue à améliorer les performances athlétiques. À noter aussi que cette substance provoque une plus grande libération d'acides gras dans le sang, ce qui fait que ce soient ces derniers et non pas le glycogène hépatique et musculaire qu'on utilise comme source d'énergie en début d'exercice, ce qui retarde l'apparition de la fatigue musculaire.

On spécule également sur l'augmentation de certains niveaux hormonaux, comme ceux des catécholamines et sur l'amélioration des processus de contraction musculaire.

" La caféine peut contribuer à augmenter les performances sportives "

En fait, le CIO a mis la caféine sur l'index de substances dopantes, maximum 12 mg/ml jusqu'en 2003, où elle en été retirée.

Somme toute, on peut dire que les études réalisées jusqu'à présent ne donnent pas de résultats concluants sur les bienfaits de la caféine pour la pratique sportive, sans qu'il y ait pour autant la moindre preuve qu'une tasse de café avant l'exercice soit préjudiciable, exception faite peut-être de ceux qui ont besoin d'avoir une main ferme dans leur discipline et soient sensibles aux effets de cette substance, comme les tireurs, les joueurs de golf, billard, etc ...




Jerry YEUNG

Préparateur Physique "The Gym Tahiti"

Diplômé d'Etat BEES-1 Métiers de la Forme depuis 1998

IFBB Certified Advanced Bodybuilding & Fitness Trainer

Certified Trainer Institut Culture Physique Weider

IFBB International Judge

Plusieurs fois Champion IFBB en Bodybuilding National et International

12 vues

Posts similaires

Voir tout