top of page
  • Photo du rédacteurifbbtahitimag

Temoemoe VANFAU " Un grand défi, revenir après ma grossesse ! "


Un grand défi, retour à la compétition pour Temoemoe VANFAU athlète IFBB Elite Pro Bikini Fitness
« L’amour que me donne ma fille, ça vaut tous les exploits du monde ! » Temoemoe VANFAU - IFBB Elite Pro Bikini Fitness

Tout n'a pas été rose dans ce nouveau départ. Avant d'apprendre à s'organiser pour mener de front une carrière d'athlète de haut-niveau et une vie de mère de famille, Temoemoe VANFAU a eu besoin de s'adapter à un corps qui avait effectivement changé. Mais en bien ! Partie de loin, elle est désormais contente d'avoir un impact encore plus important qu'auparavant, comme si la naissance de sa fille avait provoqué sa renaissance.


Devenir maman n'a pas eu un impact que sur le physique de la championne en bikini fitness. Psychologiquement, elle se sent aussi plus libérée. Avec un enfant qui passe avant tout, le détachement par rapport aux performances sportives est désormais plus important. Mais à l'image de la beauté de la maternité, certaines émotions sont indescriptibles pour l'athlète internationale.

Au moment de réaliser ces performances décisives, comme pour la préparation en prochain rendez-vous dans l'IFBB Elite Pro, notre championne a pu compter sur la présence incontournable de son préparateur physique. Un travail a été réalisé avec la IFBB Elite Pro Tahiti pour rendre cela possible et ses effets sont positifs.

La présence de sa fille lui permet d'être plus sereine, mais aussi de se transcender. Temoemoe VANFAU s'entraîne avec la volonté de la rendre fière et cela change tout. Comme chaque instant depuis qu'elle est devenue maman, montrer l'exemple en s'entraînant devant sa fille est un moment spécial pour elle, bien plus que n'importe quel classement, de médailles ou de coupes. Découvrons ensemble les impressions et projets obtenus par notre rédaction.


IFBB Tahiti Mag : Un heureux événement a eu lieu, la naissance de ta petite fille, peux-tu nous en dire plus?

Cela faisait un moment qu’on y avait pensé avec mon mari au moment de ma dernière compétition IFBB Elite Pro 2019 qui avait eu lieu à Madrid. Puis il y a eu le Covid, et avec tous les vaccins obligatoires, le confinement, nous avons préférés attendre par précaution, car nous ne savons pas ce qui allait se passer et ce n'est que vers janvier 2022 que nous avons pris la décision d'avoir un bébé.


IFBB Tahiti Mag : Comment c’est passé ta grossesse, raconte-nous ?

Après l'accord de mon gynécologue, ce n'est qu'à partir de mon 3ème mois, que j'ai repris mes entraînements avec poids et haltères, sous l’œil vigilant de mon préparateur physique. À mon 7ème mois, une petite fatigue s’installe, j'ai du faire une petite pause. Comme vous le voyez, ma grossesse c'est déroulée sans trop de difficultés.

Vers le 9 ème mois, j'ai du reprendre le sport, car la petite ne voulait pas sortir j’étais à 42 semaines. Toujours assisté et avec la bienveillance de mon préparateur physique dont je remercie encore. Le jeudi 13 juillet vers 17h, je suis avec les adhérents de la salle de musculation pour le cardio du soir.

Ce n'est qu'au retour à la maison aux alentours de 19h00 au moment de préparer le diner que je perdais les eaux.

Direction la clinique et une prise en charge par le personnel médical dès notre arrivée. Les premières signes de contraction commençaient vers 23h00, et c'est le délivrance à 03h06 du matin. notre petite est née le 14 juillet.


IFBB Tahiti Mag : Le jour de la fête Nationale ?

Effectivement le 14 juillet 2023 une date qui ne s’oublie pas ! Rires ...


IFBB Tahiti magazine : Bien évidemment et c’est le cas tout le monde est ravi de cette venu ?

Ah oui, déjà ma famille, ma belle famille, son grand frère, sa grande soeur, ma soeur en France, mes amis, les adhérents de la salle et surtout son papa qui en est très fière.


IFBB Tahiti Magazine : Comment se prénomme la petite ?

Nous avons donné 3 prénoms, Victoria en premier (une belle victoire pour nous), ensuite Yana (Une grande championne IFBB Elite Pro en Bikini Fitness, une athlète que j’admirais lorsque j’étais encore amateur dans la discipline) et Hereata (nuage d’amour)

Un retour sur scène à l'international en 2024 pour Temoemoe VANFAU athlète IFBB Elite Pro Bikini Fitness
Pour gérer la fatigue et mon retour à la compétition, ça a demandé beaucoup de communication avec mon entraîneur et préparateur physique. (Temoemoe VANFAU)

IFBB Tahiti Mag : La question est un peu prématurée, comptes-tu reprendre la compétition ?

Oui, je vais reprendre la compétition. Quand je suis revenue de mon accouchement, à la reprise de mes entraînements, il y a le niveau zéro et puis j'étais encore en dessous. Ce n'était pas facile tous les jours, mais je pense que j'ai eu la chance de faire cette petite pause entre guillemets qui m'a permis de redémarrer mon physique et aujourd'hui je suis plus forte, je me sens plus solide. C'est ce qui me permet de pouvoir faire des choses que je ne pouvais peut-être pas faire dans le passé.

C'est vrai que je sens un petit truc en plus. Je ne saurais pas dire d'où ça vient, comment l’expliquer ou pourquoi, mais oui, j'ai l'impression que j'ai ce petit truc en plus, et j'en ai confié et discuté de ce surplus d'énergie avec mon préparateur physique.


IFBB Tahiti Mag : D’un point de vue purement sportif, quels sont vos objectifs ?

Pendant que j’étais absente, la concurrence s’est renforcée. À moi de prouver que je peux revenir fort, à l’approche des prochaines échéances sportives internationales. Si je peux montrer à des athlètes que c’est possible d’être maman pendant sa carrière et revenir au plus haut niveau, c’est le plus beau message que je peux passer.

C’est une motivation supplémentaire. Pour gérer la fatigue et mon retour à ce niveau, ça a demandé beaucoup de communication avec mon entraîneur et préparateur physique. Je compte sur ses compétences et analyses éclairées sur l'essentiel de ma préparation physique et me remettre dans les meilleures conditions possible. On a évité le surentraînement, pour faire évoluer la charge des séances selon mes capacités. Aujourd’hui, je touche du bois, on a eu aucune blessure, ce qui prouve qu’on a réussi à avoir une certaine osmose. Le corps est une très belle machine, qui sait nous donner des indices si on est à l’écoute. Revenir après ma grossesse, ça reste un grand défi.

Mais l’amour que me donne ma fille, ça vaut tous les repos du monde !


IFBB Tahiti Mag : Donc on te reverra très bientôt sur scène ?

Parfaitement, je confirme que je serai de retour dans les mois à venir.




IFBB TAHITI MAGAZINE-FITNESS NETWORK


コメント


bottom of page