• bodyeung

Réparer les dégâts ...



Quand vous arrivez à la cinquantaine, votre corps sera prêt à être votre autobiographie. Au premier coup d'oeil sur vous, on pourra lire assez facilement l'histoire de votre vie. Si l'on voit un corps musclé, ferme, sain, une peau éclatante, une bonne posture et une attitude positive, on se fera une opinion. Si le corps est flasque et trop gros, que la peau est parcheminée et ridée, le teint cireux et la mine renfrognée, l'opinion sera toute autre.

Bien que personne ne soit éternel, la quête de la Fontaine de Jouvence devrait être remplacée par celle de la vérité. Songez que si vous avez 40, 50 ou 60 ans, votre vie va probablement durer encore 30 à 40 ans.

Voulez-vous vivre ces années-là avec l'image effrayante de la vieillesse, de la décrépitude, de la maladie et de l'infirmité ?

Ou préférez-vous réécrire les chapitres restant de votre vie de façon à pouvoir envisager des années pleines de créativité, de nouveauté, de joie, de bonne santé et de dynamisme ?



Chacun a un âge chronologique, mais l'âge biologique influencé par l'exercice, l'alimentation, l'attitude, l'exposition au soleil, le sommeil, le sens de l'humour et le sentiment d'être maître de son destin, reflète votre corps, physiquement et psychologiquement, ainsi que votre façon d'agir.


Comme de nombreuses personnes âgées réussissent à rester actifs et au courant de tout, en découvrant de nouveaux loisirs ou une nouvelle carrière. Un autre facteur essentiel de la vitalité est la prise de risques sans laquelle on se replie sur soi ou on craint de s'engager. La plupart des gens recherchent la sécurité lorsqu'ils arrivent un certain âge, mais ne vous installez pas dans cette sécurité au point que si vos nerfs ou ni votre compétence ne seront plus jamais mis à l'épreuve !


TRAVAILLEZ D'ABORD LA FORCE

Depuis des années on incite les personnes du troisième âge à développer leur capacité aérobie par la marche ou le vélo et même celles qui sont actives s'aperçoivent vite que pour être autonomes, il faut également de la force musculaire. Sans un entraînement spécifique, il y a un déclin naturel après la cinquantaine et ceux qui vivent jusqu'à 80 ans perdent environ 30 à 40% de leur force maximale avant de décéder.

Avec des bras et des jambes affaiblies, marcher, monter les escaliers, entrer et sortir de sa baignoire, s'habiller et même se lever d'une chaise deviennent difficiles.

Pourtant peu de personnes ont le réflexe de penser à la musculation comme activité de retraite, seulement 1% des personnes âgées s'entraînent en force.


" Le problème vient en partie du fait que lorsque des personnes âgées très fragiles veulent faire de l'exercice, de nombreux docteurs recommandent la marche plutôt que l'entraînement avec des charges additionnelles parce qu'ils pensent qu'il y a moins de danger. Pourtant, l'entraînement en musculation semble plus sûr que les exercices aérobies, même la marche."
" Si les jambes sont déficientes, on risque davantage de trébucher et il y a une plus forte probabilité de fracture du bassin s'il y a faiblesse des chevilles ou des quadriceps. Une personne dans cet état doit s'entraîner en musculation avant de commencer à marcher. " Jerry YEUNG préparateur physique

L'ASPECT CARDIO

Une fois les muscles remis en forme, un individu de plus de 50 ans souhaitera peut-être ajouter certaines activités aérobies pour éviter la monotonie.

La boxe écalera l'agressivité et les frustrations, le rameur est excellent pour les bras et le dos, les étirements de yoga favorisent la souplesse et la relaxation., et les randonnées ou la marche quotidienne sont de très bonnes activités cardiovasculaire. Ce qu'il faut, c'est bouger ! Consultez également votre médecin, parlez-en avec votre préparateur physique.


Un entraînement régulier abaissera votre âge biologique en augmentant la capacité aérobie, l'efficacité respiratoire, la souplesse, la masse musculaire, la force dans les doigts, il augmentera également votre métabolisme et réduira le taux adipeux. Mais n'oubliez pas qu'après 50 ans, on n'a plus les capacités sportives de la jeunesse, il faut donc modérer ses efforts et commencer toute nouvelle activité progressivement.

" Au début, l'entraînement de force causera des douleurs musculaires, comme cela se produirait pour quelqu'un reprenant la musculation après une interruption, mais elles devraient disparaître au bout d'un jour ou deux."

" Dites-vous que cet endolorissement est un bon signe d'adaptation et non pas une blessure. D'un autre côté, si la douleur est vive, c'est qu'il y un problème et que vous faites quelque chose qui ne convient pas." Jerry YEUNG préparateur physique.

Soyez à l'écoute de votre corps et modifiez vos séances en conséquence. N'ayez pas de complexes si vous ne pouvez plus suivre les jeunes de 20 ans. L'important est de conserver votre enthousiasme pour l'entraînement. L'exercice intensif peut se prolonger bien au delà de 50 ans à condition que la récupération soit adéquate.

Si votre corps vous dit de vous arrêter, faites-le mais n'interrompez pas l'entraînement trop longtemps, sinon l'adaptation musculaire acquise risque d'être perdue.


LE FACTEUR NUTRITIONNEL

Les dernières données contre le vieillissement suggèrent qu'il vaut mieux avoir une bonne diététique le plus tôt possible. Les radicaux libres, ces molécules oxygénées qui s'agitent en permanence dans système circulatoire, endommagent les cellules et les rendent vulnérables au cancer et à d'autres maladies, ils contribuent également au vieillissement. Ils sont neutralisés par nos "alliés", les antioxydants présents dans la nourriture, les vitamines et les minéraux qui nous permettent de rester en bonne santé plus longtemps.


CONTRÔLE DU POIDS

Rien ne vieillit plus que la surcharge pondérale. Même des jeunes de 20 ans peuvent faire beaucoup plus âgés si la graisse alourdit leurs traits et leur physique.

La suralimentation et le manque d'exercice sont devenus courants dans notre société et c'est pourquoi, par rapport à autrefois, il y a davantage de Polynésiens qui sont gros. Non seulement nous mangeons trop, mais nous mangeons trop mal.

Nous sommes trop nombreux à avoir une nourriture malsaine et nocive, qui vieillit plus vite notre corps et notre visage, qui augmente les risques de maladies chroniques comme le diabète, les problèmes cardiaques et le cancer et qui réduit peut être notre espérance de vie.

Avez-vous jamais remarqué ces photos "avant" et "après" de personnes ayant perdu 20 ou 25 kg ? Sur la photo "après", elles ont un sourire heureux et ont l'air beaucoup plus jeunes. Elles ont on seulement réussi à maigrir mais ont aussi "remonté le temps". En contrôlant leur poids, en restant actives et en tonifiant leurs muscles, elles ont aussi réduit les risques d'accidents cardiaques, d'hypertension, d'ostéoporose et de diabète.

Vivre jusqu'à 80 ans est bien mais être actif, énergique et en bonne santé à 80 ans, c'est encore mieux vous pensez pas ?







Jerry YEUNG

Préparateur physique "The Gym Tahiti" est disponible pour animer des séminaires sur la nutrition et la préparation physique. Plus de détails, prendre contact auprès de la rédaction ifbbtahiti.mag@gmail.com

18 vues

Posts similaires

Voir tout