• ifbbtahiti@press.commission

Les acides aminés ramifiés (BCAA) améliorent le rendement et la croissance musculaire.


Temoemoe VANFAU - Sponsored by Fitness Boutique Papeete

Les principaux substrats énergétiques utilisés par l'organisme durant l'exercice physique sont les hydrates de carbone et les graisses. Les premiers constituent la source énergétique principale durant les exercices de plus forte intensité et de courte durée (sports explosifs), alors que les graisses le sont durant les exercices de faible intensité et de longue durée (sport de résistance).



Dans des circonstances spéciales de faible disponibilité de ces nutriments, l'organisme a recours à d'autres substrats énergétiques, comme le lactate et certains acides aminés, comme les acides aminés de chaîne ramifiée ou BCAA et la Glutamine.

En temps normal, les acides aminés contribuent peu à la dépense énergétique totale puisqu'en principe, ses fonctions sont autres, comme celles de servir de blocs structurels pour former des tissus. Mais on peut obliger à l'organisme de les oxyder pour obtenir de l'énergie, comme une solution d'urgence, alors il convient d'éviter d'en arriver à ce point, puisque cela équivaut à détruire la masse musculaire.


Les acides aminés ramifiés, la Leucine, l'Isoleucine et la Valine, jouent des fonctions physiologiques importantes. Ce sont des éléments de base qui génèrent la synthèse de protéines musculaires et leur présence diminue leur dégradation après l'exercice. Durant l'exercice, ils peuvent agir comme substrats énergétiques nécessaires pour la contraction musculaire, et si elle est prolongée en intensité et en temps, ils diminuent la fatigue à travers des effets indirects sur le système nerveux central.

Ils stimulent également partiellement la production d'insuline, qui aide à transporter le glucose et les acides aminés à l'intérieur des cellules.


Dans les sports aérobies de longue durée, comme le cyclisme, les marathons, etc, ou de forte intensité comme les courses de vitesse, les lancés de poids et l'entraînement de force avec poids, les dépôts musculaires de glycogène diminuent fortement, voire même sont entièrement consommés. C'est dans ces situations que l'organisme commence à utiliser de manière importante les protéines musculaires propres, en particulier les acides aminés de chaîne ramifiée, pour les convertir en énergie (glucose).


Cela va de paire avec une baisse remarquable des acides aminés dans le muscle, ce qui se traduit par une augmentation du temps de récupération musculaire et une baisse du rendement du sportif pour affronter le prochain entraînement ou compétition. Si cette situation ne se corrige pas à temps, par le biais de la diète ou d'un apport ponctuel d'acides aminés ramifiés, on pourrait perdre de la puissance, de la force physique et de la résistance face à un effort continue, comme la diminution de la formation du tissu musculaire.


Des chercheurs ont vérifié qu'avec l'administration d'un supplément de BCAA, on pouvait prévenir la baisse plasmatique de ces acides aminés, stabiliser le quotient Trytophane libre / BCAA, et augmenter ainsi les résistance à la fatigue en améliorant les réponses physiologique et psychologique du sportif durant un exercice aérobie prolongé.

On a donc pu constater qu'avec l'administration d'acides aminés BCAA, on évitait la dégradation du tissu musculaire et on accélérait sa synthèse.

Par conséquent, il a été démontré que l'ajout d'acides aminés BCAA favorisait un meilleur rendement, une récupération plus importante, ainsi que la formation du tissu musculaire.






IFBB TAHITI MAGAZINE

ifbbtahiti.mag@gmail.com

19 vues

Posts similaires

Voir tout