• ifbbtahiti@presscommission

Gros plan sur le sodium ...


Avec tous les efforts que vous faites pour garder la ligne en diminuant votre apport en graisses et en sucres, vous n'arrivez pas à comprendre pourquoi vous vous sentez lourd et bouffi. La réponse est peut-être ce vieil ennemi, le sodium.

Alors que les produits sans sucre et à 0% MG remplissent les rayons des supermarchés et figurent largement dans les publicités, le sodium a été relégué à l'arrière plan, mais n'a pas pour autant cessé d'être utilisé. Beaucoup d'aliments populaires, en particulier les plats tout cuisinés et à consommer directement, contiennent encore beaucoup trop de sodium.



Nous sommes nombreux à ne pas prêter la moindre attention aux indications relatives au sodium, qui figurent dans le tableau nutritionnel sur chaque produit, alors que nous repérons d'emblée les grammes de matières grasses, que nous revérifions les glucides complexes par rapport au sucre et que nous lisons jusqu'à la dernière ligne pour être sûr que nous n'avalerons aucun ingrédient douteux.

Nous devrions réagir avec autant d'effroi aux milligrammes de sodium, s'ils sont indiqués par centaines ou dépassent les 1000.


Les organismes de nutrition et de santé en particulier, ont tenté de nous mettre en garde. Étant bodybuilders, nous savons que le sodium entraîne une rétention d'eau et peut élever la tension artérielle. Nous avion peut-être banni la salière de la table et de la cuisine, mais combien d'entre nous font le nécessaire pour éviter les aliments salés, surtout les aliments traités qui n'ont peut-être pas un goût tellement salé ?


LE SEL CACHÉ !

Il y a du sel dans de nombreux produits où on ne s'attendrait pas à le trouver. L'industrie alimentaire l'utilise comme moyen peu coûteux de donner meilleur goût aux aliments, mais ça n'arrange guère le consommateur soucieux de sa ligne.

Les chiffres n'ont guère de sens si vous ne connaissez pas votre quota quotidien.

La bonne dose de sodium à 2000 mg par jour, certains diététiciens estiment que 3300 mg est un chiffre correct pour les athlètes. Après tout, nous perdons du sodium par la sueur, à l'entraînement. Néanmoins, cette dose journalière n'est pas très élevée si on consomme 3000 à 4000 calories par jour, surtout si cela inclut aliments traités, casse-croûte, repas au restaurant ou aliments précuits.


Quand à ces boissons destinées à remplacer les électrolytes et que l'on prend diluées pendant et juste après un entraînement dur où on a bien transpiré, elles ne vont pas faire monter en flèche votre ingestion de sodium (simplement, n'en buvez pas à longueur de journée). Dans la plupart des cas, 24 cl d'une boisson sportive contiennent moins de sodium que 20 chips (50 à 100 mg contre 140 mg).


OPTEZ LA SAVEUR NATURELLE !

Il n'est pas toujours facile de choisir des aliments sans sel, de nombreux produits, sans sel ajouté, ne sont pas appétissants, comme si les fabricants supprimaient le goût avec le sel ! Mais certaines marques ne sont pas désagréables.

Soyez patient et essayez divers produits jusqu'à ce que vous en trouviez un à votre convenance. En attendant, cuisinez davantage par vous même, sélectionnez mieux vos aliments et réfléchissez davantage à ce que vous commandez au restaurant. Ayez dans votre cuisine de quoi préparer des repas peu salés et savoureux. Pur rehausser le goût de vos plats sans rajouter de sel, vous pouvez utiliser :

  • Le poivre

  • Le jus de citron

  • L'ail

  • L'oignon

  • Le vinaigre (vérifier la teneur en sel)

  • Le poivre blanc au citron

  • Les divers assaisonnements sans sel

  • Le piment rouge

  • Le cumin

  • L'estragon

  • Le persil

Devenez amateur de plats sans sel et découvrez des goûts qui vous plairont. Votre palais deviendra plus sensible une fois que vous aurez évité ces aliments traités.

Vous n'aurez peut-être pas toutes vos épices si vous dînez en ville, mais la plupart des restaurants vous serviront des tranches de citron pour accompagner les entrées, les légumes et les salades.

En espérant que ceci vous aidera, parlez-en avec votre préparateur physique.





Jerry YEUNG

Préparateur physique "The Gym Tahiti"

Diplômé d'Etat BEES-1 depuis 1998

IFBB Certified Advanced Bodybuilding & Fitness Trainer

Certified Trainer Institut Culture Physique Weider


11 vues

Posts similaires

Voir tout