• Temoemoe VANFAU - IFBB Academy Certified Personal Fitness Trainer

Future mamam


Futur maman ! IFBB Tahiti Magazine-Fitness Network
Futur maman !

Il faudra faire ce que vous faites aujourd'hui pour garder votre tonicité et votre condition physique, mais en allant encore plus loin, avec une bonne hygiène alimentaire et la pratique régulière d'exercices appropriés. Plus loin, parce que vous aurez besoin de davantage de nutriments pour votre enfant et vous devez vous assurer que tout exercice que vous ferez ne présente aucun danger pour lui. Ce n'est pas cependant votre grossesse que vous allez perdre ou regagner votre ligne mais après la naissance du bébé.

La maternité rend les femmes plus belles. Je ne parle pas seulement de l'apparence physique, mais de cet éclat qu'ont certaines mamans (y compris les futurs mamans).



Manger pour deux

Pendant leur grossesse, les femmes adaptent l'une des trois conduites alimentaires suivantes. Certaines mangent trop peu, mettant ainsi en danger la santé et le développement de l'enfant ainsi que leur propre bien être. Parfois, ces femmes mangent déjà peu de nature et ne se rendent pas compte su surcroît alimentaire nécessaire au développement du bébé, ou bien, ce sont les nausées qui leur coupent l'appétit. Parfois encore, elles se soucient davantage de rester minces que de leur bébé. Votre préoccupation principale pendant la grossesse devra être la santé de votre enfant.

Vous aurez les restant de votre vie pour vous inquiéter de votre ligne !


Il y a aussi des femmes qui mangent trop, estimant que la grossesse leur donne le droit de se laisser aller à la gloutonnerie. D'autres ont des envies bizarres. Si la prise de poids est excessive, retrouver sa ligne sera non seulement plus difficile après la naissance mais pourrait également entraîner des problèmes pour le développement de l'enfant ainsi que des complications au moment de l'accouchement.


D'autres femmes enfin, s'alimentent correctement, elles consomment des protéines maigres, des fruits et des légumes, des glucides complexes, du lait allégé et prennent des suppléments de vitamines et de minéraux recommandés par leurs obstétriciens. Elles évitent l'alcool, la caféine, les médicaments et les drogues douces. En fait, elles commencent ce régime sain et équilibré, qui comprend également une supplémentation en multi-vitamines contenant de l'acide folique avant la grossesse.

L'acide folique permet d'éviter certaines anomalies liées à la grossesse, mais les futurs mamans devront en prendre à l'avance car elle est nécessaire dès les premiers stades du développement du foetus, avant même que certaines femmes ne s'aperçoivent qu'elles sont enceintes.


En fonction de la composition du corps de la femme avant la grossesse, on recommande généralement une prise de poids de 11 à 16 kg. On pourra conseiller à une femme trop maigre de prendre le poids maximal tandis qu'une femme trop grosse devra se limiter au chiffre inférieure. Consultez votre médecin pour qu'il vous précise de poids préconisé dans votre cas. Il/elle vous prescrira probablement un plan alimentaire qui vous fournira tous les nutriments dont votre bébé et vous-même aurez besoin.


Des soins adéquats avant la naissance peuvent protéger votre santé et celle de votre enfant. Faites-vous faire un bilan de santé avant d'être enceinte et prenez conseil auprès de votre médecin à propos de vos projets de grossesse. Il/elle souhaitera peut-être faire effectuer des examens complémentaires pour s'assurer que vous êtes physiquement au mieux pour qu'une grossesse soit envisageable. Si vous avez un problème médical ou si vous prenez des médicaments, il/elle vous fera peut-être des recommandations particulières à ce sujet.

Dès que vous vous douterez ou que vous saurez (grâce au test de grossesse effectué chez vous) que vous êtes enceinte, ne tardez pas à consulter votre médecin et faites-le régulièrement. Il/elle souhaitera peut-être surveiller votre santé et le développement du bébé. Si ce dernier se développe trop vite, il se pourrait que vous soyez atteinte de diabète gestationnel que l'on peut traiter par des soins prénatals.

En l'absence de ces examens de routine tout au long de vos neuf mois, le médecin ne disposera d'aucun élément lui permettant d'apprécier l'évolution de votre grossesse et celle de votre bébé.

" Soyez à l'écoute de votre corps au cours de la grossesse. Si vous étiez active, restez-le mais n'exagérez pas. Détendez-vous un peu et appréciez cette période spéciale de votre vie. "

Faire de l'exercice pour deux

Certaines femmes actives n'aiment pas ralentir leurs activités à cause de leur grossesse, mais elles devraient vraiment se détendre et apprécier cette période très spéciale de leur vie. De nombreuses femmes ont souvent envie de dormir au début de leur grossesse, elles ne doivent pas chercher à lutter contre cela, ni se forcer à vivre au même rythme qu'avant. Soyez à l'écoute de votre corps. En fait, des entraînements trop poussés sont déconseillés aux femmes enceintes.

Si vous avez toujours été active, restez-le mais suivez les recommandations de votre docteur quant à l'intensité et la durée de votre pratique sportive. Déterminez quelle devra être votre nouvelle fréquence cardiaque et ne la dépassez pas.

Si vous n'aviez pas d'activité physique auparavant (ou comme vous allez prendre du poids et perdre en agilité), essayez de faire de longues séances de marche.

Comme vous vous alourdissez au niveau de l'abdomen au fur et à mesure de votre grossesse, il faudra éviter les activités qu'iront normalement appel à votre sens de l'équilibre.


La souplesse est une composante qui va s'améliorer au cours de la grossesse car vos hormones amèneront votre corps à se détendre. Mais ne faites pas des étirements de manière excessive car vous pourriez provoquer une distension de certaines articulations avec risque d'hyperlaxité après la naissance. Des cours de Fitness, conçus spécialement pour femmes enceintes, vous feront pratiquer des exercices qui faciliteront la grossesse et la naissance.


Les réjouissances commencent

Au bout de neuf longs mois où vous avez pris soin de bien vous alimenter et d'éviter l'alcool et le tabac, après ces longues promenades et ses nombreuses courses pour acheter les affaires du bébé, celui-ci arrive enfin.

Vous vous sentez beaucoup plus épuisée que vous ne vous y attendiez (on ne dit pas qu'une femme est "en travail" pour rien), mais vous êtes tout de même radieuse. Il vous tarde de quitter l'hôpital pour emmener votre bébé chez vous et ne plus être dérangée par les infirmières qui vous tirent de votre sommeil à 6h du matin.

Préparez-vous à un réveil brutal, environ 20 fois en 24h. Les nouveau-nés ne dorment pas longtemps même si leurs parents aimeraient bien qu'il en soit autrement. En dépit de l'euphorie de la maternité, vous risquez de vous sentir encore plus mal qu'au cours de la grossesse, pourtant, c'est dans l'ordre des choses. Vous venez de vivre neuf mois difficiles, plus votre accouchement (ou votre césarienne), vous ne dormez pas assez et les modifications hormonales ont peut-être entraîné une dépression post-natale (ou postpartum). Il faut aussi prendre soin de vous ! Voici comment :

  • Apprenez à dormir quand votre bébé dort. Laissez votre mari ou quelqu'un de la famille venu vous voir, changer le bébé de temps en temps et s'occuper de sa toilette et de son linge.

  • Continuez à avoir une alimentation saine. Une femme en période de lactation a besoin d'un régime semblable à celui d'une femme enceinte. L'allaitement permet de perdre du poids (c'est probablement pour cela que la nature vous fait prendre ces kilos qui vous apporteront l'énergie et les nutriments nécessaires à la sécrétion du lait dont dépend la vie du nourrisson). Il semble que l'allaitement déclenche également les réactions qui vont permettre à l'utérus de retrouver sa taille normale.

  • Planifiez des repas faciles à faire mais nourrissants. Continuez à surveiller votre nutrition et ne vous mettez pas à grignoter des chips et à vous gaver de glaces.

  • Recommencez votre activité sportive dès que le médecin vous en donnera la permission. Si vous avez besoin de raffermir votre ventre, essayez de faire des exercices abdominaux comme le relevé de genoux et l'enroulement du bassin. Faites de longues promenades avec votre bébé. Reprenez votre programme de bodybuilding mais avec modération tant que vous donnerez le sein. Allaitez le bébé avant l'exercice car un entraînement juste avant l'allaitement semble "faire tourner" le lait de la maman.

  • Sachez apprécier les moments partagés avec votre bébé et ne vous tracassez pas pour des vétilles. Passez du temps avec votre enfant mais ne cherchez pas à être la maman qui essaie d'assurer en même temps toutes ses activités antérieures. La vie de famille apporte beaucoup de satisfactions. Regardez autour de vous et vous constaterez probablement que certaines femmes qui n'ont jamais eu d'enfants se portent moins bien, physiquement et psychologiquement, que celles qui ont un ou plusieurs enfants.

Continuez de lire IFBB Tahiti Magazine-Fitness Network pour y trouver des conseils sur l'exercice et la nutrition. Pour des renseignements plus directement liés à la grossesse, consultez aussi votre gynécologue.





Temoemoe VANFAU

Gérante "The Gym Tahiti"

IFBB Elite Pro Bikini Fitness Athlete

IFBB Certified Personal Fitness Trainer

IFBB International Judge


12 vues

Posts similaires

Voir tout