• Yeung Jerry - Préparateur Physique diplômé d'Etat BEES-1 depuis 1998

Dès le début recherchez la symétrie !



Les groupes musculaires doivent se complémenter, pas un seul d'entre eux ne doit éclipser ses voisins !
Le concept de symétrie physique est facilement compréhensible : Un corps esthétiquement agréable, attirant !

Se bâtir de gros muscles, voilà le premier objectif de tout culturiste. Toutefois, et bien que cela soit fondamental, pour arriver à construire un physique esthétique il est indispensable de posséder une symétrie impeccable et des proportions harmonieuses entre tous les muscles. Le débutant ne doit jamais oublier que la qualité par excellence d'un physique est son esthétique d'ensemble, non pas celle d'un ou deux groupes.



Réfléchissez donc un instant : pour quelle raison vous entraînez-vous tant d'heures et d'efforts à la salle de musculation, suivez scrupuleusement une diète, dépensez de l'argent en suppléments, etc ...

Certains d'entre nous diront : "Pour grossir" ou "pour gagner du muscle". Eh bien, ils s'abusent, ils se leurrent, ils se gourent. Réponse correcte : "Pour développer un physique symétrique et bien proportionné", quoiqu'on pourrait aussi bien répondre "pour gagner en assurance" ou "pour améliorer ma santé".


Pour ce qui est de notre plastique corporelle, nous voulons tous "plus de muscle". Rien contre, pourvu que nous soyons conscients du fait que notre corps est une unité indivisible dont l'apparence générale dépend à tous les coups des proportions de sa morphologie.

Les débutants sont souvent avides de muscle, d'après le principe "plus j'en gagne, mieux c'est" et d'habitude ils ne tardent guère à découvrir que certaines parties de leur corps répondent très rapidement à l'entraînement, tandis que d'autres ne le font presque pas.

Que font-ils alors ? Ils travaillent ces groupes dont la réaction est immédiate et délaissent ceux qui n'obéissent pas.


Composants de la symétrie

Le concept de symétrie physique est facilement compréhensible : Un corps esthétiquement agréable, attirant. En l'analysant cependant, la tâche devient plus ardue, bien que non pas impossible. Premièrement, le volume musculaire doit être en juste proportion avec la stature. Si votre musculature est excessivement développée, nous aurons l'air trapus, "bouffis", si elle l'est trop peu nous semblerons maigres. Les débutants pas très grands devront faire attention, car un excès de volume les fera paraître encore plus petits.


Deuxièmement, l'équilibre entre les parties supérieure et inférieure du corps. Il y a des culturistes avec un torse formidable et des jambes plutôt minces et vice-versa. Ces deux moitiés doivent être symétriques, aucune des deux doit dominer sur l'autre.

Les groupes musculaires doivent se complémenter, pas un seul d'entre eux ne doit éclipser ses voisins. Concentrez-vous donc dès le début sur vos points faibles, afin d'optimiser leur rapport avec les autres groupes.

Finalement, un point essentiel : une taille dure et étroite. Elle mettra en valeur la symétrie entre les jambes et le haut du corps, avec ce X si esthétique.


Comment devenir symétrique

Vous atteindrez le degré de musculation approprié à votre stature avec l'entraînement et l'ingestion calorique corrects et la persévérance et la régularité indispensables.

Une taille étroite et musclée dépend de trois facteurs : Une diète sans graisse, le travail des muscles abdominaux et l'exercice cardio. En voilà les principes généraux.


L'équilibre entre les différents groupes musculaires est déjà plus difficile à généraliser. Il s'agit d'analyser au début votre type corporel, pour déterminer les points faibles. Observez si vous montrez une certaine tendance à accumuler davantage de muscle au torse ou aux membres supérieurs qu'aux jambes. Ou avez-vous par contre des épaules étroites, des pecs plats, des bras trop minces ?

Vos points faibles une fois trouvés, établissez un plan spécifique pour les améliorer. Si vous l'appliquez correctement, vos points faibles disparaîtront en quelques mois. Si par contre, vous ne leur accordez pas l'attention nécessaire dès vos premières séances, ils resteront toujours problématiques.

Entraînez-les les premiers, quand ils sont pleins d'énergie. Ils réagiront mieux que si vous vous en occupez vers le milieu ou même à la fin de la séance. Travaillez-les plus fréquemment que les autres groupes, pour qu'ils grossissent plus rapidement.


Trois points essentiels

Il existe trois parties corporelles qui dominent l'esthétique de l'ensemble, lorsqu'elles sont en pleine forme, trois piliers de la symétrie sur lesquels repose la beauté d'un physique : Les épaules, la taille et les mollets. Quand un culturiste possède de larges épaules, une ceinture étroite et des mollets ronds, il approche certainement de l'idéal.

Voilà les trois points fondamentaux dont les caractéristiques définissent l'athlète au corps esthétique.

Élargissez vos épaules, réduisez votre tour de taille et développez vos mollets. Votre physique vous en saura gré.

Les gros muscles manquant de rapport harmonieux entre eux sont laids. D'énormes pecs entre deux bras maigres, c'est pas joli ! D'énormes bras à gauche et à droite d'une poitrine plate ou d'un ventre mou, non plus

Des quadriceps gigantesques accompagnés de mollets inexistants, c'est ridicule !


Non, l'anarchie musculaire n'est pas belle, ne pourra jamais l'être. Un corps doit être bien proportionné, posséder des volumes et des lignes coulants et harmonieusement distribués pour pouvoir être qualifié d'esthétique.

Voilà ce que j'entends par symétrie. Travaillez toujours pour l'obtenir. Vous n'en serez pas déçu parce que, au fond, c'est votre vrai objectif, n'est-ce pas ?





Jerry YEUNG

Préparateur Physique "The Gym Tahiti"

Diplômé d'Etat BEES-1 Métiers de la Forme depuis 1998

IFBB Certified Advanced Bodybuilding & Fitness Trainer

Certified Trainer Institut Culture Physique Weider

IFBB International Judge

Plusieurs fois Champion IFBB en Bodybuilding National & International

14 vues