• Yeung Jerry - Préparateur Physique diplômé d'État

Bio-mécanique le développé assis à la machine.

Tout savoir sur la bio-mécanique, les actions musculaires et articulaires, les bonnes exécutions, les conseils d'entraînement, les principaux muscles sollicités, les sports concernés etc ... Nos préparateurs physiques vous expliquent tout cela.


Jerry YEUNG - Préparateur physique depuis 1998 - BEES-1 Métiers de la Forme - IFBB Certified Advanced Bodybuilding & Fitness Trainer - Diplômé de l'Institut de Culture Physique Weider - Préparateur physique " The Gym Tahiti " - Plusieurs fois Champions de France de Bodybuilding - Actuel Président IFBB Tahiti Bodybuilding & Fitness Association - Juge International IFBB - Membre exécutif IFBB South Pacific & Oceania Bodybuilding Federation (IFBB-SPOBF)



Temoemoe VANFAU - IFBB Elite Pro Bikini Fitness Athlete - IFBB Certified Personal Fitness Trainer - Gérante " The Gym Tahiti " - Vice Présidente IFBB Tahiti Bodybuilding & Fitness Association - Juge International IFBB





 


Temoemoe VANFAU - IFBB Elite Pro Athlete

EXÉCUTION

  • Réglez la hauteur du siège de façon à ce que les poignées de la machine soient approximativement à la hauteur des épaules ou légèrement en dessous.

  • Asseyez-vous directement avec le dos en appui contre le dossier. Placez vos pieds à plat sur le sol directement en dessous des genoux et écartés environ d'une largeur égale à celle des épaules.

  • Prenez les poignées en pronation (paumes dirigées vers l'avant).

  • Inspirez et maintenez votre respiration en poussant la charge.

  • Expirez après avoir passé la partie la plus difficile du mouvement ou quand vos bras sont complètement tendus.

  • Marquez une légère pause, puis revenez à la position de départ.

  • Quand vos mains approchent des côtés de votre cage thoracique, changez rapidement de direction et recommencez le mouvement.

L'utilisation des machines vous permet de soulever des charges très lourdes sans avoir à vous soucier de l'équilibre ou de l'absence d'un partenaire d'entraînement. Réglez le siège et essayez différentes prises pour obtenir différentes sensations au niveau des pectoraux.

CONSEILS D'ENTRAÎNEMENT

  • En vous arrêtant en bas, la poussée sera plus difficile. Remarquez que comme les poignées viennent près du corps, les muscles sollicités sont déjà tendus et que vous créez une énergie élastique. Cette énergie peut être utilisée pour pousser la charge vers le haut en changeant rapidement la direction. En vous arrêtant, vous dissipez cette énergie et vous devez utiliser plus de force pour soulever la charge. Cela n'est pas tout à fait mauvais et pourrait créer un stimulus supplémentaire de développement.

  • Inspirer et maintenir la respiration pendant la phase initiale de l'exercice est extrêmement important pour vaincre la résistance, la stabilité de la colonne vertébrale et la sécurité d'exécution. Quand vous bloquez votre respiration, vous créez une force supérieure de 20% et la pression intra-thoracique vous aide à garder la colonne en position. Avec une plus grande stabilité, les muscles et les articulations travaillent plus efficacement tout en rendant l'exercice plus sûr.

  • Quand des charges plus lourdes sont utilisées, poussez sur le sol et en avant avec vos pieds pour garder vos hanches et votre buste contre le dossier en poussant. En aucun cas, vous ne devriez soulever vos hanches en poussant en avant.

  • Si la machine a également des poignées en position neutre (paumes face à face), alternez les séries en utilisant cette prise avec la prise en pronation. Une prise neutre peut solliciter vos muscles d'une façon légèrement différente. Ne commencez pas avec les coudes trop en avant. Placez vos mains contre ou légèrement devant votre poitrine quand vous commencez. En plaçant les coudes trop en arrière, vous mettez un stress extrême sur les épaules et vous risquez la blessure.

  • Vous pouvez faire des répétitions partielles à la fin d'une série, mais seulement si votre partenaire n'est pas avec vous. Le partenaire d'entraînement peut vous aider à exécuter des poussées sur les poignées pour que vous puissiez faire du travail négatif. L'utilisation des techniques d'épuisement est relativement sûre avec cet exercice parce que la machine empêche les charges de tomber sur vous.

  • Ne rebondissez jamais en bas ! Non seulement c'est dangereux, mais l'élan enlève de l'intensité. Toutefois, marquez une brève pause en bas.



LES MUSCLES SOLLICITÉS

Le grand pectoral est un muscle volumineux qui couvre la partie supérieure de l'avant du buste. Il a deux parties principales, la supérieure (ou claviculaire) et l'inférieure (ou sternale), qui travaillent simultanément. Composant vos épaules, le deltoïdes a trois faisceaux, un devant (antérieur), un sur le côté (moyen) et un en arrière (postérieure).

Le deltoïde antérieur est principalement impliqué dans ce mouvement. Le triceps brachial est impliqué pour tendre l'avant-bras, le petit pectoral (situé en dessous du grand pectoral) et le dentelé (situé dans le creux axillaire) aident à tirer l'omoplate vers l'avant pour permettre au bras de se tendre complètement en avant.


ACTIONS ARTICULAIRES ET MUSCULAIRES

En poussant vos bras pour terminer le mouvement, vous les ramenez effectivement vers le centre de votre corps. Ce mouvement est relativement faible. Vous pouvez vous le représenter quand vos coudes se déplacent dans un léger arc de cercle alors que vos pectoraux et vos deltoïdes antérieurs sont fortement impliqués pendant ce mouvement.

Au fur et à mesure de l'amplitude, vos omoplates font une rotation vers l'extérieur. La stabilité pour finir ce mouvement est assurée par la contraction du grand dentelé et du petit pectoral. Le verrouillage ou l'extension des coudes est une partie importante de l'exercice et est assurée par la contraction des triceps.


LES DISCIPLINES SPORTIVES CONCERNÉES

Les actions et muscles impliqués avec la machine à développé assis sont importants pour les bodybuilders pour le développement des pectoraux et des deltoïdes antérieurs. Les actions et muscles impliqués dans ce mouvement sont vitaux dans tous les sports qui exigent de tendre, pousser ou de lancer et frapper avec un bras. Cet exercice est donc important en gymnastique, en boxe et arts martiaux (exécution des différents coups), en rugby (pousser, bloquer), dans les sports de raquette, le lancer du poids ou du disque.




Jerry YEUNG

Préparateur Physique "The Gym Tahiti"

Diplômé d'Etat BEES-1 Métiers de la Forme depuis 1998

IFBB Certified Advanced Bodybuilding & Fitness Trainer

Certified Trainer Institut Culture Physique Weider

Plusieurs fois Champion IFBB en Bodybuilding en National et International

IFBB International Judge

21 vues

Posts similaires

Voir tout