• Jerry Yeung Certified Personal Trainer since

Grâce à l'activité physique, soulager votre mal de dos ...


" Contrairement aux idées reçues, encore trop présentes, bouger permet de lutter contre les douleurs et se sentir mieux. Suivez ces conseils !"

IDENTIFIER L'ORIGINE DE VOS SOUFFRANCES

Les médecins parlent de mal de dos chronique quand il dure depuis plus de trois mois et, très souvent, c'est depuis bien plus longtemps ! Cette souffrance est fréquente puisqu'elle touche une personne sur cinq. Elle peut nettement retentir sur votre vie quotidienne. Mais, qu'elle qu'en soit l'origine, les médecins recommandent désormais d'avoir une activité physique : son intérêt est en effet parfaitement démontré.

Le mal de dos dit mécanique est causé par le port de charges, des efforts physiques intenses ou par des traumatismes sportifs ou professionnels. C'est le cas de la lombalgie (mal en bas du dos), de la hernie discale, qui provoque une sciatique, mais aussi dû à l'arthrose ou à une tassement vertébral.

Votre douleur est lancinante, parfois vive. Elle peut être aggravée par des efforts et elle s'atténue au repos.

Quant au mal de dos inflammatoire, il est souvent dû à des rhumatismes. Il touche également des jeunes, avant 40 ans. La raideur matinale dure plus de 45 minutes et la douleur diminue avec l'exercice, et non avec le repos. Elle peut même vous faire réveiller au milieu de la nuit. Dans les deux cas, une activité physique doit faire partie du traitement et elle est maintenant prescrite comme tel !

PROFITER DES MULTIPLES BIENFAITS

"Avec un mal de dos chronique, qu'il soit mécanique ou inflammatoire, votre colonne vertébrale devient plus rigide. Or, la sédentarité entraîne une perte de muscles et aussi de souplesse qui aggrave la situation"

À l'inverse, quand vous bougez, vous récupérez de la souplesse et des fonctions musculaires : l'activité physique diminue la douleur, voire la fait disparaître. Votre colonne sera mieux maintenue et retrouvera une meilleure mobilité.

Bouger améliore par conséquent la qualité de vie. Autre bon point : cela vous aidera dans vos activités quotidiennes (travaux ménagers, jardinage ...), que vous ferez avec moins de difficulté. Et pouvoir de nouveau "FAIRE DES CHOSES", c'est aussi bénéfique pour le moral.

S'Y REMETTRE EN DOUCEUR

Une activité physique pour être efficace, doit être régulière. La pratique sera progressive et dans la limite autorisée par la douleur. Elle ne doit jamais l'augmenter, sinon, ce n'est pas la bonne activité pour vous ou peut-être ne la faites-vous pas comme il convient. Une activité visant l'endurance comme la marche, le vélo, la natation ou une activité aquatique comme l'aquagym, des exercices d'étirement et de renforcement musculaire sont en général conseillés.

PRATIQUER LE YOGA, UNE AIDE BÉNÉFIQUE

Des études sérieuses menées aux États-Unis ont comparé l'effet de séances de kinésithérapie à des cours de yoga chez des personnes souffrant de lombalgie chronique. Résultat : les deux apparaissent tout aussi efficaces pour réduire la douleur et améliorer la mobilité. Mais avant de s'y mettre, on demande un avis médical.

OBTENIR UN FEU VERT MÉDICAL

En fonction du mal de dos de chacun, certaines disciplines certains mouvements peuvent être contre-indiqués. Il faut parler avec votre médecin traitant de ce qui peut le mieux vous convenir : l'activité doit être adaptée à chacun. Vous pouvez aussi consulter un médecin du sport, un rhumatologue ou un généraliste formé dans le domaine Sport et Santé pour être orientée vers les activités les plus appropriées. Un ré-entraînement à l'effort peut être nécessaire pour commencer, avec un professionnel.

OUBLIER LE REPOS, LONGTEMPS RECOMMANDÉ

Il faut bien distinguer deux situations ... Une personne qui a ponctuellement le dos complètement bloqué par une lombalgie aiguë ou un lumbago n'a pas d'autre choix que de se ménager le temps que cela aille mieux.

En revanche, en cas de douleur chronique, il est préférable de bouger. Malheureusement, la médecine a conseillé le contraire durant des années et des années... Et cette idée reste encore très ancrée ! Comme beaucoup de personnes, vous avez le réflexe de privilégier le repos pour ne pas augmenter vos douleurs chroniques. Mais, de ce fait, vous faites plus difficilement certains mouvements et pouvez même, comme fréquemment, avoir peur de bouger... Pourtant, c'est le mouvement qui vous assouplira et vous fera le plus grand bien.

* Jerry YEUNG est disponible pour animer des séminaires sur les entraînements et la diététique sportive. Prendre contact auprès de la rédaction : ifbbtahiti.mag@gmail.com

Recent post

  • Google+ Long Shadow
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Long Shadow

© 2015 IFBB TAHITI Mag  Fitness Network  Proudly created with www.ifbbtahiti-mag.com