Recent post

La femme et la musculation, faut-il manipuler des poids énormes ?

 

 

Les femmes doivent-elles occuper des postes-clé dans la société ou avoir des emplois qui jusqu'à présent étaient exclusivement réservés aux hommes ? Voilà deux questions très actuelles et qui le seront longtemps encore. Aujourd'hui, la plupart des hommes ne voient pas la femme seulement en train de faire la cuisine ou de s'occuper des gosses, au contraire, ils la considèrent leur égal de tous les points de vue. A une exception près toutefois : la force.

A mon avis, la majorité des hommes sont encore persuadés que les femmes ne peuvent en aucun cas être aussi fortes qu'eux. La question de savoir si les femmes voudraient égaler les hommes en force ou non est d'autre part tout à fait sans importance. Il s'agit plutôt de sculpter son corps, d'être en forme, de gagner de la force, indépendamment de la condition physique du sexe qu'on appelait "fort" il n'y a que quelques années.

 

Pourquoi l'homme est-il plus fort ?

C'est très simple ; parce que sa production de testostérone est supérieure à celle de la femme. Ces dernières ont des niveaux très bas de cette hormone et, inversement, celui d'oestrogènes, hormones féminines est extrêmement bas chez les hommes.

Outre les caractéristiques physiques qu'on associe à la masculinité, telles la barbe, l'abondance de poils corporels ou une voix au timbre plus grave que celui de la femme, la testostérone est à l'origine de la force et de l'activité tournée vers l'extérieur dans laquelle s'affirme l'homme.

Certaines femmes présentent des niveaux de testostérone plus élevées que la moyenne. Si elles consacrent leurs efforts à une discipline sportive, elles deviennent souvent des athlètes remarquables. L'abondance de testostérone n'est pourtant pas indispensable au succès sportif. Il y a bien d'autres facteurs qui y interviennent, comme l'entraînement assidu et progressif, l'alimentation, les suppléments, la technique appliquée à la discipline qu'on pratique, etc.

Chez les hommes il y a aussi des différences dans le niveau de testostérone. Ils n'ont pas tous la même force. Une femme peut être plus forte qu'un homme ayant une production plutôt maigre de testostérone, du moins proportionnellement, car le poids de corps y joue un rôle assez important. Si une femme de 57 kg soulève la même charge qu'un homme du même poids, elle sera comparativement plus forte que lui.

 

Pourquoi faut-il soulever des poids ?

Toute activité physique est salutaire, mais la musculation offre de formidables avantages, dont quelques-uns de très importants pour la femme.

Chez les femmes d'un âge mûr, l'ostéoporose, raréfaction pathologique du tissu des os qui fragilise ceux-ci est une des affections les plus courantes. Or, l'entraînement aux poids augmente la densité et la masse du système osseux, le protégeant ainsi de la déchéance.

Le travail des muscles avec des résistances, c'est-à-dire avec des poids augmente leur volume et optimise leur fonctionnalité, ce qui améliore la composition corporelle, autrement dit, le rapport graisse/masse musculaire. Plus une femme gagnera du tissu métabolique ment actif (muscle à l'état pur, la graisse n'étant qu'une accumulation de matière inerte), plus son organisme aura besoin d'énergie pour son maintien.

Son corps sera plus ferme et svelte, même en mangeant d'avantage de calories. C'est crucial pour la femme, d'autant plus qu'elle a tendance à emmagasiner une plus grande quantité de tissu adipeux que l'homme. Si elle ne veut pas passer sa vie à endurer des diètes draconiennes, elle devra gagner de la masse musculaire, le brûleur de graisse le plus efficace qu'on connaisse. En effet, deux femmes ayant le même poids, celle qui présentera le meilleur rapport masse/graisse pourra manger plus que l'autre sans prendre du surpoids.

Son métabolisme utilisera une plus grande quantité de calories pour le maintien de sa musculature. Inversement, la graisse dépensera beaucoup moins d'énergie pour sa conservation.

Bâtissez-vous une certaine quantité de tissu musculaire et vous devez apporter à votre organisme plus de nutriments, de calories. Votre niveau énergétique s'élèvera et vous écarterez le danger de souffrir de carences nutritionnelles, puisque vous serez obligée de consommer plus de vitamines, minéraux, acides aminés, fibre et autres nutriments essentiels. A terme, votre état de santé sera optimal et vous deviendrez plus active. Surtout, vous constaterez que votre apparence physique s'améliorera à vue d'oeil. Chez la femme, le muscle est maître esthéticien ! Il constitue 70% du poids de corps, vous vous rendez compte ? Outre le fait que les muscles vous permettent de réaliser des mouvements, leur volume ainsi que les caractéristiques de votre système osseux sera toujours déterminant de vos formes corporelles.

Les os sont enveloppés par les muscles, leur mécanisme moteur, lesquels, à leur tour sont couverts de peau. C'est entre cette dernière et le tissu musculaire que se forment les dépôts de graisse qui constituent la réserve d'énergie de notre métabolisme. La tonicité des muscles et l'absence de tissu adipeux superflu sont essentiellement significatives de belles proportions corporelles.

En fonction de la sollicitation musculaire que comporte un sport, sa pratique aura des effets tonifiants plus ou moins notables. D'autre part, aucune discipline n'agit aussi efficacement sur la musculature que l'exercice aux poids. Étant la seule méthode directe d'altérer le tissu sec corporel, donc de le modeler à volonté, c'est le seul système connu d'en planifier l'esthétique. Or, pour que le muscle réagisse aux stimuli de la fonte, il doit se donner à fond. Le poids doit être suffisamment lourd pour provoquer une réponse d'adaptation des structures musculaires. Si vous ne faites que des exercices manquant de l'intensité nécessaire (cours d'aérobic, par exemple), la réaction musculaire sera trop faible et les changements corporels à peine appréciables.

 

Qui a peur du body, chère lectrice ?

Bien au contraire, soyez rassurée. Soulevez de la fonte, poussez autant de kilos que vous pourrez ! N'oubliez pas que votre développement musculaire sera à tous les coups déterminé par les niveaux hormonaux de votre organisme, non pas par les barres et haltères de votre salle de musculation, aussi lourds soient-ils ! A moins de souffrir de certains troubles hormonaux, vos muscles ne pourront jamais être aussi gros et forts que ceux d'un homme. Dieu merci !

 

Oubliez vos craintes, adonnez-vous à l'entraînement régulier et vous aurez l'occasion de constater le bien-fondé de mes affirmations : vous n'afficherez pas le corps de Ronnie Coleman, mais celui d'une déesse. Un homme aura beau se défoncer au gym, qu'à eux seuls, les niveaux de testostérone les plus élevés ne lui assureront pas une musculature herculéenne. Et puisque vous êtes une femme... vous encourrez d'autant moins ce danger !

Faut-il alors soulever des poids très lourds ?

Oui, bien sûr. Dans les limites qu'impose le bon sens. A chaque exercice, manipulez le poids maxi qui vous permettra d'effectuer entre 8 et 15 reps (8 à 10 pour le torse et 12 à 15 pour les jambes et les fessiers) et vous aurez fait l'effort nécessaire pour provoquer la réponse musculaire recherchée. Sans ce travail, l'entraînement deviendra cardio-vasculaire, voire légèrement tonifiant, mais insuffisant à engager les transformations d'ordre métabolique et tissulaire indispensables à une plastique corporelle parfaite.

N'ayez pas peur des poids, Mesdames ! Ce sont, à coup sûr, les meilleurs alliés de votre santé et de votre beauté !

 

 

* Jerry Yeung est disponible pour des séminaires sur la nutrition et les entraînements, pour plus d'informations, veuillez prendre contact auprès de la rédaction :

ifbbtahiti.mag@gmail.com / www.ifbb-tahiti.com / tel 87 786 894

LES PROCHAINS ÉVÉNEMENTS SPORTIFS IFBB EN 2017

 

 Pour connaître sur les conditions de participation à tous les événements IFBB, veuillez prendre contact auprès des organisateurs :

ifbb.tahiti@gmail.com / www.ifbb-tahiti.com / tel 87 786 894

 

IFBB THE WORLD LEADER IN BODYBUILDING & FITNESS COMPETITIONS

 

Please reload

Please reload