Recent post

Les diplômes dans la nutrition et diététique sportive

 

En préambule, je ne prétends pas que les personnes diplômées ont la « science infuse » mais qu’elles ont plus de connaissances qu’une personne non-diplômée. Disons qu’il y a une importante majorité de personnes diplômées qui ont plus de connaissances, compétences que celles qui ne le sont pas.

Lors de séminaires que je réalise ou même tout simplement en échangeant, en consultant, de nombreux clients sont perdus car tout le monde a son point de vue sur la diététique. Beaucoup de personnes s’auto-appellent « expert, coach… » voire même avec des termes rappelant des médecins alors qu’elles n’ont aucune compétence particulière.

Quels sont les métiers en lien avec la nutrition ?

 

Les non-diplômés, celles(ceux) qui vous induisent en erreur :

 

Expert en nutrition ou diététique, coach en nutrition ou diététique, coach nutritionnel ou diététique (etc.) => les fameux experts en tout et rien à la fois ! Il n’y a aucune règle donc vous êtes expert en ce que vous voulez ! Il existe un risque à faire confiance à ces personnes, non diplômées, sachant que la diététique est en étroite corrélation avec la santé et donc la mettre en danger sur le moyen-long terme.

Nutritionniste => et oui, ce terme n’est pas déposé. On lit ici et là qu’un nutritionniste est un médecin qui a fait une spécialisation en nutrition, mais ce n’est pas exact car dans ce cas c’est un médecin nutritionniste ! Vous croyez vraiment que la personne qui a fait 11 ans d’étude va oublier le terme

« médecin » ? ! Certains ont remarqué qu’il n’y avait aucune obligation à juxtaposer le médecin et le nutritionniste, le premier terme étant déposé, nutritionniste a donc été détourné…

Certaines personnes connaissant cela se nomme ainsi pour duper les « clients/patients ».

Micronutritionniste => encore un terme non-déposé. C’est un « expert en micronutrition »

(cf. premier point) mais le terme « niste » étant proche de nutritionniste (qui est un médecin dans l’imaginaire des gens), cela fait bien ! Mais non, désolé de vous décevoir, tout le monde peut s’appeler micronutritionniste lorsque l’on s’intéresse de près aux vitamines, minéraux, oligoélements…(même les autoditactes) !

 

Les diplômé(e)s, celles(ceux) qui vous sont à même de répondre à vos interrogations :

 

Diététicien, Diététicienne => de formation Bac+2 via BTS (ou IUT) la diététicienne ou le diététicien est un(e) «rééducateur(trice)» spécialisé(e) dans la nutrition, formé(e) pour assurer l’équilibre alimentaire. Il ou elle peut se spécialiser via des Diplômes Universitaires (comme le D.U. Nutrition du Sport). La profession est régie par le Code de la Santé Publique via l’article L4371.

 

Les diplômés indirects, celles(ceux) qui ont des connaissances mais pas en lien direct :

 

Médecin nutritionniste => Ce terme « médecin nutritionniste » n’existe pas, car la nutrition n’est pas une spécialité de médecine. Les spécialités de médecine sont, à titre d’exemple, l’endocrinologie, la cardiologie, la néphrologie, la gastroentérologie, l’ophtalmologie, la pneumologie, la pédiatrie, la psychiatrie, la rhumatologie, la gériatrie… mais non la nutrition. Très souvent, les médecins ajoutent la particule « nutritionniste » quand ils passent un Diplôme d’Etudes Spécialisées Complémentaires (DESC) ou un Diplôme Universitaire (DU) en nutrition, après leur spécificité. Le DESC, par exemple, comprend environ 150 heures de formation dans l’ensemble, ce qui est « peu volumineux » et très « superficiel » par rapport aux cursus des diététiciens et diététiciennes qui ont une formation poussée en quantité et qualité en nutrition, théorique et pratique, à raison de 150 heures par mois sur 2 ans ! En conclusion, les médecins nutritionnistes ne possèdent pas de formation en nutrition relevant d’une spécialité.

Ingénieur en nutrition => plus orienté dans la recherche, son travail consiste à formuler les produits par exemple.

Docteurs ès Sciences en nutrition => ce sont des chercheurs (bac + 8 en général). Ils cherchent à mieux comprendre le fonctionnement biologique de l’être humain en mouvement par exemple.

 

Maintenant que vous êtes informés, regardez les qualités des personnes signant les articles et vous verrez le nombre impressionnant de « coach, expert en », de « nutritionniste »… Certaines personnes sont mêmes nutritionnistes sur un site internet, micronutritionnistes sur un autre en fonction du sujet de l’article ! 

Ainsi, lorsque vous contactez ou vous vous adressez à une personne au niveau nutrition, renseignez-vous sur ses diplômes ! Renseignez-vous auprès de l’organisme chargé de la délivrance d'une autorisation de l'exercice de la fonction, pour obtenir le numéro d'activité que le professionnel a obligatoirement  !

Enfin, suivant les mutuelles et organismes de remboursement, les prestations d’un Diététicien Nutritionniste sont tout ou partie remboursées (au même titre que les ostéopathes) contrairement à certains « coach », « expert » voire « nutritionniste ».

Renseignez-vous auprès de votre caisse de remboursement santé.

 

 

 

Ref : Les diplômes en nutrition du sport - Nicolas Aubineau (Diététicien/Nutritionniste du Sport et en Clinique)

 

 

Please reload

Please reload